Donald Trump affirme qu’il « ne changera pas d’avis » sur ses accusations de fraude

Le président américain Donald Trump lors d'une rencontre avec la femme de l'opposant vénézuélien Juan Guaido, le 27 mars 2019 à Washington. afp.com/SAUL LOEB

Donald Trump a affirmé dimanche qu’il ne “changera pas d’avis” sur ses accusations sans preuve de fraude électorale, lors de sa première interview télévisée depuis le scrutin présidentiel remporté par Joe Biden.

Le président américain a accordé à Fox News, ce dimanche, sa première interview depuis les élections du début du mois de novembre. «Ce n’est pas comme si quelqu’un pouvait me faire changer d’avis. Je n’aurai pas changé d’avis dans six mois», a déclaré le président américain sortant sur Fox News.

«Cette élection était truquée», a-t-il affirmé sans apporter de preuves. «Nous avons largement gagné». Pour sa première intervention à la télévision depuis le scrutin du 3 novembre, M. Trump a répété pendant 45 minutes ses accusations de fraudes électorales massives qui lui auraient coûté sa réélection.

Malgré les accusations répétées du milliardaire américain, ses avocats ont subi une vingtaine de défaites judiciaires dans tout le pays, la dernière en Pennsylvanie où la Cour suprême de l’Etat a rejeté samedi une nouvelle plainte de son équipe de campagne, réduisant ainsi presque à néant la possibilité d’une modification des résultats. La plainte déposée par les républicains réclamait soit l’invalidation des votes par la poste, soit l’annulation de l’ensemble du vote pour laisser aux législateurs de l’État le choix de décider du vainqueur. Ce qui n’a pas semblé ébranler Donald Trump. « Nous essayons de présenter des preuves, mais les juges ne nous le permettent pas, a-t-il dit. Nous essayons. On a des tonnes de preuves ».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus