Côte d’Ivoire: levée du blocus imposé à la résidence de Mabri Toikeuse

ancien ministre Abdallah Mabri Toikeusse, une des figures de l'opposition en Côte d'Ivoire
@Abidjan.net

Le blocus sécuritaire imposé autour de la résidence du président de l’Union pour la démocratie et pour la paix (UDPCI), Mabri Toikeuse, a été levé ce mercredi 25 novembre 2020.

« Depuis hier (mercredi 25 novembre 2020, ndlr) à 11 heures, le blocus a été levé. Les forces de sécurité qui étaient présentes ont quitté les abords de la résidence. Ce matin (hier jeudi 26 novembre 2020, ndlr), j’ai envoyé des émissaires à la résidence pour faire le constat. Je peux donc confirmer que le blocus a été levé”, confirme le secrétaire général de l’UDPCI, Jean Blé Guirao.

A lire Aussi: Côte d’Ivoire: réélu, Alassane Ouattara s’envole pour la France

La levée du blocus nous enlève une épine des pieds, parce qu’il y a certaines personnes qui avaient des problèmes de santé et qui avaient besoin de médicaments et aussi parce que la nourriture commençait à manquer. La levée du blocus nous a permis d’approvisionner ceux qui vivent dans la résidence », ajoute Jean Blé Guirao, rassurant que le président Mabri Toikeuse se porte bien.

Mabri Toikeuse est depuis quelques semaines recherché par la justice ivoirienne pour sa participation à la création du Conseil National de Transition (CNT). Mais depuis, il reste introuvable. Tout comme le président du Front Populaire Ivoirien (FPI-Opposition), Pascal Affi N’Guessan, il est accusé de complot contre l’autorité de l’Etat.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus