Côte d’Ivoire: «Laurent Gbagbo n’est plus un problème pour son frère Alassane Ouattara »

Laurent Gbagbo « a commis des erreurs mais c’est un frère», Alassane Ouattara
Laurent Gbagbo « a commis des erreurs mais c’est un frère», Alassane Ouattara @JDD

Lors d’un meeting animé le weekend à Daloa, le ministre ivoirien, Mamadou Touré, a indiqué que l’ancien président Laurent Gbagbo n’était plus un problème pour Alassane Ouattara et que ce dernier se chargerait d’organiser lui-même le retour de son prédécesseur en Côte d’Ivoire.

« En tout cas, Laurent Gbagbo n’est plus un problème pour son frère Alassane Ouattara », a déclaré le porte-parole adjoint du gouvernement. Mamadou Touré a indiqué que dès que les procédures contre Gbagbo à la Cour pénale internationale (CPI), seraient terminées, « Ouattara se chargera lui-même d’organiser le retour en Côte d’Ivoire de «son frère » », a rapporté Afrique Sur 7. Le ministre a également loué le comportement de Gbagbo face à la situation du pays ; « même quand les autres ont dit qu’ils font transition, il dit qu’il n’est pas dans affaire de transition-là; il faut discuter. Même quand les autres ont fait leur histoire de transition, il dit que lui il n’est pas dans affaire de transition, il faut discuter », a souligné Touré.

A lire aussi: Côte d’Ivoire: “Le président Bédié n’a pas de conditions à imposer au Président Alassane Ouattara”

Après avoir fait les éloges du fondateur du Front populaire ivoirien (FPI), Afrique Sur 7 rapporte que Mamadou Touré a mis en garde l’opposition contre une utilisation du nom de Laurent Gbagbo pour justifier leurs «basses besognes ». « Il ne faudrait pas que ceux qui veulent gâter, utilisent le nom de Laurent Gbagbo pour justifier les bêtises qu’ils font dans nos différentes régions, et ils vont pousser les populations s’entre-déchirer entre elles; ça on ne peut plus l’accepter », martèle Touré.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus