Combat pour la démocratie en Côte d’Ivoire: Henri Konan Bédié reçoit de nouveaux soutiens

Le Congrès pour la jeunesse panafricaine (Cojep) et l’Alliance des générations ivoiriennes pour la république ont déclaré leur soutien au combat pour la démocratie et au respect de l’Etat de droit que mène Henri Konan Bédié.

Depuis l’annonce de la candidature d’Alassane Ouattara à la présidentielle du 31 octobre dernier, l’opposition ivoirienne s’est radicalisée. Contre un troisième mandat de Ouattara, elle qui juge “anticonstitutionnelle” la candidature de Ouattara a évoqué un simulacre d’élection, mettant en place le Conseil National de Transition présidé par Henri Konan Bédié.

A lire Aussi: Côte d’Ivoire: “Le président Bédié n’a pas de conditions à imposer au Président Alassane Ouattara”

L’objectif-phare de ce conseil est de sauver la démocratie ivoirienne et militer pour le respect de l’Etat de droit. Dans ce combat, le président du CNT, Henri Konan Bédié, a reçu de nouveaux soutiens. “Dans la dynamique du combat pour la démocratie et pour le respect de l’Etat de droit, une délégation du Congrès pour la jeunesse panafricaine (Cojep), au nom de son président, Charles Blé Goudé, m’a réaffirmé, ce mardi 24 novembre 2020, son soutien et sa disponibilité à mes côtés”, a déclaré Henri Konan Bédié.

L’ancien président ajoute que l’Alliance des générations ivoiriennes pour la république de Martial Ahipeau lui a aussi apporté son soutien. “En retour, j’ai salué cette initiative et j’ai invité mes hôtes à demeurer mobilisés pour la suite”, a-t-il indiqué. Le Conseil constitutionnel ivoirien a proclamé Alassane Ouattara vainqueur de la présidentielle avec 94,27% des voix. Mais l’opposition rejette les résultats et appelle à une nouvelle élection. Le dialogue initié pour panser les maux du pays, reste au point mort.

1 commentaire
  1. Le vieux dit

    Ouattara devrait demander à Bédié de se porter garant des troubles qui pourraient subvenir à la suite et après les libérations qu’il demande et dire qu’en cas de nouveaux troubles à la paix pour quel que motif qu’il soit, la justice s’appliquera sans indulgence.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus