gaetane
@Les Echos

Burkina Faso: un citoyen américain tué dans la capitale Ouagadougou

Un ressortissant américain a été abattu par les forces militaires du Burkina Faso après avoir ignoré des tirs de sommations alors qu’il avançait vers une base militaire.

L’information a été rapportée par le département d’Etat américain ; l’homme dont l’identité a été gardée secrète, est un citoyen américain qui est décédé des suites de blessures par balles et a été conduit à la morgue de l’hôpital universitaire Yalgado Ouedraogo. Selon les informations rapportées par l’Associated Press, des responsables de l’armée et du gouvernement ont confirmé que l’homme avait été abattu samedi matin à l’extérieur du camp militaire de Baba Sy, à la périphérie de Ouagadougou , la capitale, après avoir pénétré et ignoré un tir d’avertissement des soldats pour arrêter d’avancer.

Les médias indiquent, cependant qu’aucune information n’a été révélée en ce qui concerne une éventuelle affiliation de l’individu avec le gouvernement américain. La fusillade est survenue un jour avant que les électeurs du Burkina Faso ne se rendent aux urnes pour une élection présidentielle et législative qui survient au milieu des attaques en cours liées à Al-Qaida et à l’État islamique. La violence a tué plus de 2 000 personnes cette année et déplacé 1 million de leurs foyers dans la nation ouest-africaine, rapporte l’AP.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.