Bénin: un nigérian condamné pour “usage de fausse attestation”

Ce mardi 24 novembre, un Nigérian et ses complices ont été condamnés à diverses peines. Ils ont été jugés dans une affaire d’établissement et d’usage de fausse attestation.

En quête du passeport béninois, un nigérian s’est frauduleusement fait établir un acte de naissance. Selon les faits relatés par Frissons radio, l’intéressé s’est fait aider par le secrétaire d’un arrondissement de Cotonou. Pour commettre son forfait, il a utilisé une feuille vierge d’un ancien registre pour délivrer l’acte de naissance au nigérian.

A l’issue de leur procès, le nigérian et la plupart de ses complices ont écopé chacun de 8 mois de prison ferme. Le secrétaire d’arrondissement quant à lui a écopé de la plus lourde peine à raison de 12 mois de prison ferme et une amende de 200 000 FCFA. Il y a quelques jours, le procureur Mario Metonou a mis en garde les chefs d’arrondissement qui délivrent frauduleusement des actes d’Etat civil à des étrangers contre rémunération.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus