Bénin – Polémique autour des élections professionnelles: la Cena dans un exercice d’explication

L’organisation de la 3è édition des élections professionnelles nationales fait grand bruit depuis un moment. Des responsables syndicaux soupçonnent la volonté du gouvernement de choisir l’organisation syndicale la plus représentative.

Face à la polémique suscitée par ces soupçons, le président de la Commission électorale nationale autonome (CENA) est monté au créneau, ce lundi 30 Novembre, pour expliquer la mission qui lui est dévolue dans le processus, conformément au Mémorandum d’entente signé le 12 novembre, entre son institution et le ministère du travail et de la fonction publique.

A Lire aussi: Bénin: le mauvais suivi des microcrédits sous Yayi a démotivé les institutions internationales…

Au cours de son point de presse, le professeur Emmanuel Tiando a fait savoir que son institution a essentiellement deux missions à assumer dans le cadre de l’organisation de la 3ème édition des élections professionnelles nationales.

La première mission se résume à la réception des données d’électeurs collectées par le comité électoral national et assurer leur traitement en vue de la production de la liste électorale. La deuxième mission consiste à enregistrer, examiner les dossiers de candidature et établir la liste des centrales et confédérations syndicales de travailleurs, candidates aux élections professionnelles nationales.

Pour ce qui est de la première mission, Emmanuel Tiando a précisé que les données seront transmises par le comité électoral, dont sont membres, les centrales et confédérations syndicales suivant un processus dans lequel la Céna n’est pas impliquée.

Tout ce que la Cena aura à faire est de traiter ces données au moyen d’une application déjà conçue pour éditer la liste des électeurs au format qui serra demandé.

En organisant ce point de presse, le professeur Emmanuel Tiando voulait insister sur le fait que son institution ne se bornera qu’à la réception et au traitement de la liste des électeurs ainsi qu’à l’enregistrement, mais restera en dehors de la suite du processus électoral, à savoir le vote, la proclamation des résultats.

Il a profité de ce point de presse pour rappeler que le dépôt des dossiers de candidature se fera du Mercredi 2 au 11 décembre 2020 au secrétariat particulier du président de la Céna.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus