Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print

Bénin: de nouvelles promesses de Patrice Talon en fin de quinquennat

Patrice Talon à Savè
Patrice Talon à Savè @Présidence du Bénin

Le chef de l’Etat écume des kilomètres depuis le 12 novembre pour des séances de reddition de compte et renouer le contact avec les populations des diverses communes du pays. L’occasion faisant le larron, Patrice Talon a annoncé à certaines localités visitées, de nouveaux projets pour les mois à venir.

A Dassa-Zoumè, ce dimanche 22 novembre, Patrice Talon a promis à la communauté Idaascha la construction imminente d’une cité administrative et des écoles techniques. Toujours dans les Collines, précisément à Ouèssè, samedi 21 novembre, le premier magistrat en réponse à une doléance du maire de la localité a annoncé que les études ont commencé et les travaux pour l’installation d’une usine d’extraction de marbre et sa commercialisation vont démarrer en 2021.

Une bonne nouvelle applaudie par les populations en quête du mieux-être et du confort. D’autres localités visitées, ont aussi reçu leur dose d’engagements d’ordre social ou politique de la part du chef de l’Etat. Parlant d’engagement politique, le chantre de la Rupture a juré la main sur le cœur que le scrutin présidentiel prochain sera ouvert à tous les citoyens du pays.

Bref, Patrice Talon poursuit sa randonnée en dévoilant ses ambitions dans les mois à venir à l’avantage des communes et pour le rayonnement du Bénin.  

Promesses de précampagne ou parole certaine ?

La tournée du Président de la République, initiée à quelques mois de la fin de son mandat constitutionnel, rend certains observateurs de la vie politique un peu perplexes. La période choisie est bien stratégique, selon plusieurs personnes qui y voient une occasion en or pour vanter les mérites du régime de la Rupture et bercer les populations.

Pour preuve, de nouvelles promesses sont miroitées à des localités et ailleurs, des engagements sur l’honneur sont pris par le chantre du Nouveau départ. Mais selon les tenants du pouvoir, le périple présidentiel s’inscrit dans une dynamique de suivi-évaluation.  Toute thèse de précampagne est balayée du revers de la main. Qu’à cela ne tienne !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus