gaetane
@Ministère de la communication

Bénin: Alain Orounla dribble la presse sur le coût de la tournée de Patrice Talon

Le ministre de la Communication, Porte-parole du gouvernement, Alain Orounla était face à la presse ce jeudi 19 novembre 2020 pour faire le point de la première phase de la tournée présidentielle. A l’occasion, le ministre s’est prononcé sur le coût de ladite tournée.

Combien coûte la tournée présidentielle de Patrice Talon ? Le ministre de la communication, porte-parole du gouvernement n’a pas pu répondre à la question avec des chiffres à l’appui. Il s’est juste contenté de dire qu’il s’agit “d’un devoir”. “Ça fait partie des prérogatives…”, a-t-il fait savoir à l’assistance. Il est évident que cette réponse d’Alain Orounla ne peut combler les attentes et satisfaire la curiosité de tous ceux qui veulent avoir une idée de combien cette sortie du Chef de l’Etat coûte à la caisse du pays.

A lire aussi : Bénin – Tournée présidentielle: Alain Orounla fait le point de la 1ère phase

La réponse du ministre montre qu’il ne s’attendait visiblement pas à ce genre de question. Mais réédition de compte oblige, tôt ou tard le gouvernement devra répondre à cette question. Cela y va d’ailleurs de la crédibilité et de la transparence de cette tournée nationale entamée par le Président de la République depuis le jeudi 12 novembre 2020. Même s’il s’agit d’un devoir comme l’a dit le ministre, des ressources financières ont été certainement mobilisées à cet effet, et il est de bon ton que la population soit informée.

Une tournée de reddition de comptes

Pour Wilfried Léandre Houngbédji, Directeur de la Communication à la Présidence de la République du Bénin, cette sortie du Chef de l’Etat ne s’inscrit pas dans la logique d’une quête de popularité. Mieux, il explique qu’il ne s’agit pas d’une campagne déguisée en vue de la présidentielle de 2021. Cette tournée est destinée “essentiellement à la mise en œuvre du PAG (Programme d’actions du gouvernement, Ndlr). C’est un exercice de reddition de comptes”, a-t-il déclaré à la télévision nationale.

A lire aussi : “Rien de bon ne sortira de cette tournée nationale”, Amissétou Affo Djobo

Entamée ce jeudi 12 novembre 2020, cette tournée s’effectuera dans 54 Communes du Bénin et dans tous les départements. A l’occasion, Patrice Talon aura des séances de travail avec les Conseils communaux, les associations de développement, les sages et notables. Les dispositions sont prises pour le respect strict des gestes barrières contre la Covid-19 lors de cette tournée.

Les points forts de la 1ère phase de la tournée du chef de l’Etat

L’accueil dans les différentes communes parcourues par le chef de l’Etat a été celui des grands jours. Chaleureusement accueilli, le numéro 1 béninois a eu, avec les représentants des populations des communes traversées, des échanges qu’il a voulus interactifs.

Après la présentation du bilan de sa gouvernance depuis 2016, le président de la République a accueilli favorablement les doléances portées à sa connaissance par les autorités locales ou les représentants des associations de développement.

A lire aussi : Bénin – Tournée nationale de Talon: quid des dispositifs sanitaires mis en place?

Par endroit, le chef de l’Etat a pris des engagements. Le moment fort de la tournée est la demande de pardon de Patrice Talon aux populations de Tchaourou. Le souhait de se réconcilier avec son ami et frère aîné, Boni Yayi, à Parakou, a été également l’un des moments forts de la tournée du président de la République.

Le numéro 1 béninois a également annoncé la délivrance du récépissé du parti en gestation, “Les Démocrates”, et l’ouverture de l’élection présidentielle de 2021 à tous les grands partis du pays.

1 commentaire
  1. Fido dit

    Je suis fier de président. Entre temps les gens bougeaient en hélicoptère n’importe comment. Ces hélicoptères étaient bourré de bouteilles de champagne. Vraiment foutez nous le camps. Merci au président pour cette tournée

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.