Categories: Afrique - Santé

Afrique – Coronavirus: «Le risque de transmission du COVID-19 est plus grand», OMS

Les fêtes de fin d’année inquiètent au plus haut point l’Organisation mondiale de la santé (OMS), relativement au risque de contamination au Coronavirus en Afrique. Elle met en garde les différents pays à rester en état d’alerte face à une éventuelle augmentation des cas de COVID-19.

Selon l’OMS, l’Afrique qui a montré une résistance relative à la pandémie de Coronavirus, connaît une augmentation des cas depuis début octobre. Contrairement à la première vague qui a été déclenchée par des points chauds en Afrique australe, la dernière augmentation est due à la région de l’Afrique du Nord, où les températures commencent à baisser, a indiqué l’organisation. Dans les 47 pays de la Région africaine de l’OMS, 19 pays ont signalé une augmentation de plus de 20% des nouveaux cas au cours des 28 derniers jours par rapport aux quatre semaines précédentes. L’OMS met en garde contre une plus forte augmentation liée aux fêtes de fin d’année.

A lire aussi: Covid-19: le patron de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, en quarantaine

«Alors que nous approchons de la période de l’année où les gens se déplacent pour passer leurs vacances ensemble, le risque de transmission du COVID-19 est plus grand», a déclaré le Dr Matshidiso Moeti, Directeur régional de l’OMS pour l’Afrique. «De nouveaux groupes de cas peuvent émerger dans des endroits qui n’ont jusqu’à présent pas été affectés par les déplacements ou les rassemblements des gens pour des festivités. Mais on peut réduire les risques en portant des masques, en limitant le nombre de personnes qui se rassemblent, en observant les distances physiques et en pratiquant une bonne hygiène des mains. Nous pouvons célébrer tout en le faisant en toute sécurité », a-t-il indiqué.

Publié par

Ce site utilise des Cookies pour vous fournir une meilleure expérience utilisateur.