gaetane
Il n’obtient pas la nationalité allemande pour avoir refusé de serrer la main à une femme

Un musulman n’obtient pas la nationalité allemande pour avoir refusé de serrer la main d’une femme

Alors qu’il avait réussi le test de naturalisation allemande, un médecin libanais s’est vu refuser sa demande de nationalité. Ce musulman, en effet, a refusé de serrer la main de la fonctionnaire en charge de son dossier.

L’histoire remonte à 2012, quand un médecin libanais arrivé en Allemagne dix ans plus tôt, où il a étudié, a fait les démarches pour être naturalisé dans le pays. Ce dernier a passé tous les tests de naturalisation allemande, et les a réussis haut la main, avec les meilleurs scores possibles, rapporte Deutsche Welle.

Pourtant, en 2015, le jour de la remise du certificat, l’homme en question a refusé de serrer la main de la fonctionnaire en charge de son dossier, notamment pour des raisons religieuses. Cette dernière n’a donc pas souhaité lui remettre le précieux sésame.

L’homme a décidé de saisir le tribunal administratif de Stuttgart puis de faire appel devant le tribunal administratif du Bade-Wurtemberg. Sa demande de naturalisation a été examinée le 17 octobre dernier. Il a expliqué que ne pas serrer la main des femmes et des hommes était une promesse faite à son épouse. Le tribunal a décidé de rejeter à son tour sa requête, estimant qu’il considère les femmes comme “un danger de tentation sexuelle”, des valeurs qui enfreignent le principe d’égalité inscrit dans la constitution allemande.

Le juge a par ailleurs conclu que la poignée de main à en outre une portée juridique, en ce qu’elle symbolise la conclusion d’un contrat. «La poignée de main est profondément enracinée dans la vie sociale, culturelle et juridique, façonnant la manière dont nous vivons ensemble», a résumé le magistrat. L’homme va devoir maintenant défendre son point de vue devant le tribunal administratif fédéral pour tenter d’obtenir la fameuse naturalisation.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.