gaetane
Macky Sall, président sénégalais@reflets Suisse-Afrique

Sénégal: Macky Sall dissout tout son gouvernement sans en donner les raisons

Le président sénégalais Macky Sall a dissous mercredi son gouvernement de 32 membres en place depuis 18 mois, sans en expliquer les raisons, a-t-on appris de source officielle.

Le chef de l’Etat sénégalais a signé un décret « mettant fin aux fonctions des ministres et secrétaires d’Etat membres du gouvernement », a indiqué dans un communiqué le porte-parole de présidence, Abdou Latif Coulibaly. Aucune explication n’a été donnée concernant cette décision et la date de formation d’une nouvelle équipe gouvernementale n’a pas été annoncée.

« En attendant la mise en place du nouveau gouvernement, les ministres et secrétaires d’Etat sortants sont chargés d’expédier les affaires courantes », selon le communiqué. Mercredi matin, le chef de l’Etat avait présidé comme à l’accoutumée un conseil des ministres, au cours duquel il avait donné des instructions à ses ministres dans différents domaines, selon un compte-rendu officiel qui ne laissait pas préjuger de la dissolution du gouvernement quelques heures plus tard.

Le gouvernement dissous avait été mis en place en avril 2019, deux mois après la réélection pour un deuxième mandat de Macky Sall, au pouvoir depuis 2012. Macky Sall avait supprimé à cette occasion le poste de Premier ministre pour, selon ses services, mettre fin aux « goulets d’étranglement » en étant « directement au contact avec les niveaux administratifs ».

Le secretaire général de la présidence également limogé

Dans un autre décret, Macky Sall a également mis fin mercredi aux fonctions de secrétaire général de la présidence de la République de son proche collaborateur Mahammed Boun Abdallah Dione. M. Dione, fidèle du chef de l’Etat et cadre du parti présidentiel, occupait le poste de Premier ministre avant sa suppression.

Macky Sall a en outre démis de ses fonctions la présidente du Conseil économique, social et environnemental (CESE), Aminata Touré, qui avait dirigé le gouvernement lors du premier mandat de Macky Sall et à qui les observateurs prêtent des ambitions présidentielles.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.