gaetane
Zidane @ seneplus

Real Madrid: annoncé sur le départ, Zidane brise le silence

En conférence de presse ce vendredi avant le choc de la 7è journée de Liga entre le Real Madrid et le Barça, Zinédine Zidane est revenu sur sa situation chez le club madrilène. Le technicien français refuse de s’accrocher au passé et ne pense qu’au match face à l’ogre catalan.

Le choc de la Liga entre le FC Barcelone et le Real Madrid, ce samedi, va mettre aux prises deux équipes en mal de confiance depuis plusieurs semaines. Les Merengue sont certes troisièmes du classement mais restent sur deux tristes défaites, l’une subie en championnat, le week-end dernier, face à Cadix (0-1), l’autre en Ligue des champions, cette semaine contre le Chakhtar Donetsk (3-2), une nouvelle fois à domicile. Une mauvaise passe pour les champions d’Espagne en titre et de Zidane, dont on annonce le déaprt du club en cas de défaite face aux Blaugranas.

A lire aussi: Clasico : les compos probables de Barça-Real Madrid

En conférence de presse ce samedi, le technicien français a longuement évoqué ces contre-performances qu’enchaînent ses poulains. S’il reconnait que cela commence à faire beaucoup, le coach madrilène refuse cependant de s’accrocher au passé.  «Je ne vis pas dans le passé. On a perdu, c’est fait, maintenant il faut penser au futur”, a-t-il déclaré aux médias ibériques. Puis d’ajouter: «Je m’autocritique plus que vous me critiquez, c’est comme ça que l’on s’améliore. C’est tous ensemble que nous devons nous améliorer. Forcément après une défaite, je suis le catalyseur de la plupart des critiques, et c’est normal.»

A lire aussi: Barça-Real Madrid : le groupe de Ronald Koeman pour le Clasico

Pour ce qui est de la rencontre face au Barça, l’ancien galactique ne se voit pas chasser de son poste en cas de défaite face aux Catalans. «Il se dit que je joue mon futur au club, je ne vais pas le nier c’est ce qui se dit. Mais qu’est-ce que ça change ? L’année dernière c’était pareil, et la fois d’avant aussi. Je dois seulement faire mon travail», a-t-il conclu.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.