Des chefs d'Etat de la Cédéao au [email protected] actuelle

Présidentielle en Guinée Conakry: la CEDEAO lance sa mission d’observation électorale

La Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a lancé officiellement ce vendredi, sa mission d’observation électorale pour le compte de la présidentielle du dimanche 18 octobre 2020, en Guinée Conakry.

Présidée par S.E.M. Jose Maria NEVES, ancien Premier Ministre du Cabo Verde, et composée de 116 observateurs, la mission d’observation électorale à court terme à Conakry, lancée par la CEDEAO ce vendredi 16 octobre 2020, entre dans le cadre du Protocole additionnel sur la démocratie et la bonne gouvernance de la CEDEAO qui stipule que l’organisation régionale assiste les Etats membres dans la tenue des élections.

A lire Aussi: Guinée Conakry: arrestation des mutins de Kindia

Les observateurs sont appelés à être déployés dans les huit régions de la Guinée en vue d’observer et de suivre toutes les opérations préélectorales, électorales et post-électorales et à se prononcer sur leur déroulement. Cette observation portera, notamment sur la régularité, la transparence, l’équité et le bon déroulement de l’élection présidentielle.

Au lendemain du scrutin, la mission d’observation électorale de la CEDEAO exprimera son opinion et formulera, en cas de besoin, des recommandations à l’endroit des différentes parties prenantes au processus électoral. Une déclaration préliminaire du chef de la mission S.E.M. Jose Maria NEVES, est prévue le lundi 19 octobre 2020.

A lire Aussi: Guinée : 90 morts dans les manifestations contre un 3e mandat d’Alpha Condé, selon l’opposition

Un appel de paix

Dans son communiqué, la CEDEAO a rappelé qu’une douzaine de candidatures a été retenue pour cette élection à deux tours. Le président Guinéen est élu au scrutin uninominal majoritaire à deux tours pour un mandat de six ans renouvelable une seule fois.

Le bloc sous-régional a aussi appelé les différents acteurs de la vie politique guinéenne à la retenue pour que les élections se déroulent dans de meilleures conditions : “La CEDEAO a lancé un appel aux candidats, aux leaders des partis politiques ainsi qu’à leurs militants et sympathisants afin que le scrutin se déroule dans la paix, la quiétude, la sérénité et la cohésion nationale”, peut-on lire dans le communiqué de la CEDEAO.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.