photo de Kola Sulaimon / AFP

Présidentielle en Côte d’Ivoire: la France s’inquiète pour ses ressortissants

Au regard des nouveaux développements de la campagne présidentielle en Côte d’Ivoire, la France a rappelé à ses ressortissants, ses consignes de rester à l’écart des manifestations et mouvements de foule.

La représentation diplomatique de la France à Abidjan, a réitéré son appel à la vigilance aux ressortissants Français. « À la suite des rassemblements observés à Abidjan et dans d’autres villes du pays, nous réitérons aux ressortissants français nos consignes de rester à l’écart des manifestations et mouvements de foule », note le communiqué du Consulat général de France à Abidjan.

A lire Aussi: Présidentielle en Côte d’Ivoire: “Nous disposons de tous les moyens pour imposer l’ordre”

“Il convient par ailleurs d’adopter une attitude prudente et vigilante lors des déplacements”, ajoute la note diplomatique. Ce nouveau communiqué du Consulat général de France à Abidjan, fait suite à des affrontements et des évènements tragiques survenus la semaine dernière, dans plusieurs villes de Côte d’Ivoire. Au moins, deux personnes ont perdus la vie avec plusieurs blessés du jeudi à vendredi, après le lancement par l’opposition ivoirienne, de la phase active de l’appel à la désobéissance civile et au boycott actif de la présidentielle.

La présidentielle en Côte d’Ivoire est fixée au 31 octobre 2020. Seuls quatre candidats, dont le président sortant, Alassane Ouattara, candidat pour une troisième fois, l’ancien président Henri Konan Bédié et l’ancien premier ministre Affi N’Guessan ont été déclarés éligibles par le conseil constitutionnel.

1 commentaire
  1. africain dit

    Regardez les hypocrites de français au lieu de jouer le rôle d’un médiateur pour ordonner à ce que Ouattara se repose vous restez là à manipuler l’Afrique

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.