Présidentielle aux Seychelles: victoire de l’opposant Wavel Ramkalawan, élu au 1er tour

Le pasteur anglican Wavel Ramkalawan a remporté dès le 1er tour la présidentielle aux Seychelles, une victoire historique pour l’opposition dans un pays où tous les chefs d’Etat étaient issus de l’ex-parti unique depuis plus de 40 ans, a annoncé dimanche la commission électorale.

Candidat de Linyon Democratik Seselwa (LDS, Union démocratique seychelloise), M. Ramkalawan a rassemblé 54,9% des voix, contre 43,5% pour le président sortant Danny Faure, et devient le 5e président des Seychelles. 

“J’ai le plaisir d’annoncer que Wavel Ramkalawan a remporté l’élection présidentielle et de lui remettre son certificat”, a déclaré dimanche Danny Lucas, le président de la Commission électorale. Le troisième candidat au scrutin, Alain St Ange a recueilli 1,6% des suffrages.

L’opposition remporte également les élections législatives, organisées en même temps que la présidentielle de jeudi à samedi, le LDS ayant obtenu à lui seul 25 sièges, soit les deux-tiers du parlement.

Wavel Ramkalawan, prêtre anglican de 59 ans, se présentait pour la sixième fois à la présidentielle. En 2015, il avait été battu de 193 voix seulement par le président sortant James Michel. Ce dernier avait démissionné en 2016 et laissé sa place à Danny Faure, son vice-président, qui a terminé son mandat.

Avant même l’annonce des résultats officiels, les partisans de M. Ramkalawan avaient commencé à célébrer la victoire de leur candidat dans les rues de Victoria, la capitale, située sur l’île de Mahé.

Danny Faure a reconnu sa défaite et souhaité “bonne chance” au nouveau président. M. Ramkalawan a appelé à l’union nationale dans un pays dont l’économie, largement dépendante du tourisme, a été durement touchée par la pandémie de Covid-19, qui a fait s’effondrer le nombre de touristes et la valeur de la monnaie. “Il est important de trouver comment on pourrait réconcilier notre peuple pour aller de l’avant”, a déclaré le nouveau président seychellois.

Wavel Ramkalawan devrait prêter serment lundi à la présidence, après avoir rencontré son prédécesseur pour organiser cette passation de pouvoir inédite.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.