Categories: Bénin - Politique

Présidentielle 2021: la jeunesse Komi Koutché adhère à la dynamique “S’engager pour le Bénin”

La Ligue Nationale de la Jeunesse Komi Koutché (LNJKK) s’est officiellement ralliée à la Plateforme « S’engager pour le Bénin », ce mardi 27 octobre 2020.


Les militants et militantes de la Ligue nationale de la jeunesse Komi Koutché ont décidé, en toute responsabilité, de se fondre à la Plateforme « S’engager pour le Bénin ». Il s’agit d’un outil politique dirigé par l’ancien Ministre d’Etat, Komi Koutché, dont la vocation est de restaurer la démocratie béninoise, et ceci dès la présidentielle de 2021.

“Depuis 2016, le pouvoir Talon, loin de créer des conditions favorables à l’épanouissement de la jeunesse béninoise, a plutôt jeté dans la rue des millions de jeunes, en détruisant systématiquement les emplois”, a affirmé le président Bill Soulémane Kingninouho. Pour lui, les jeunes qui ont eu le courage de crier leur souffrance sont jetés en prison.

Restaurer l’espoir dans les cœurs de la couche juvénile

Selon Bill Souleymane Kingninouho, il y a urgence. “Oui, il y a urgence de sauver cette jeunesse qui ploie sous le coup d’une dictature jamais vécue sur la terre de Béhanzin, de Kaba et de Bio Guerra. Il y a urgence de donner à nouveau le sourire à la jeunesse, dont la vie est basculée en enfer terrestre depuis avril 2016. Et parce qu’il y a urgence, la LNJKK se veut être un pion stratégique de la Plateforme « S’engager pour le Bénin » afin que l’espoir soit restauré dans les cœurs de la couche juvénile du Bénin”, va-t-il expliquer.


A en croire Bill Souleymane Kingninouho, l’objectif de ce ralliement à la plateforme « S’engager pour le Bénin » est de pouvoir bâtir avec elle, un nouveau projet plus inclusif autour des grandes priorités, à savoir l’emploi des jeunes, le pouvoir d’achat, la réforme du système éducatif et sanitaire, la réforme du système judiciaire, la refonte du système politique, la redynamisation de la diplomatie et la protection des populations vulnérables.

Une élection inclusive et transparente en 2021

La dynamique “S’engager pour le Bénin” entend restaurer la démocratie pour une élection présidentielle inclusive en 2021. “Parce que le Bénin nous appelle à l’union, pour la restauration de la démocratie et de l’Etat de droit, pour une élection inclusive et transparente en 2021, pour une alternative crédible dès 2021, pour une prospérité partagée”, avaient expliqué les initiateurs lors du lancement du mouvement, le 3 octobre 2020.

Voir les commentaires

  • Vraiment, c'est effectivement des mange-mil. Disent-ils jeunesse ? Franchement, le manque d'une éducation soutenue, ne peut que créer de pareils êtres phénoménaux.
    Il faut les plaindre et leur barrer le chemin à tout. Leur prototype est celui des impôts qui avaient disparu avec des milliards. Ils n'aiment pas leur propre pays. Ils sont enclins à leur individuelle opulence insultante.

Publié par

Ce site utilise des Cookies pour vous fournir une meilleure expérience utilisateur.