Categories: Bénin - Politique

Présidentielle 2021 au Bénin: Patrice Talon fera un KO, selon Abdoulaye Gounou

Pour la présidentielle de 2021, le Bloc Républicain a désigné Patrice Taon comme son candidat. Le député Abdoulaye Gounou pense qu’avec Patrice Talon, le jeu sera plié dès le premier tour.

Le Bloc Républicain (BR) n’a pas attendu la décision du Président Patrice Talon pour le désigner candidat à la présidentielle de 2021. Visiblement, il ne s’agit pas d’une simple désignation; mais le parti semble avoir déjà tout mis en oeuvre pour une victoire écrasante de Patrice Talon. “Il n’y a pas de souci pour sa réélection. Nous allons mouiller les maillots, nous qui le soutenons et tout va se passer dès le premier tour”, a déclaré Abdoulaye Gounou dans un entretien accordé à Fraternité.

A lire aussi : Présidentielle 2021 au Bénin: Patrice Talon dans les starting-blocks

A mon avis, il n’y aura pas de second tour. On va économiser de l’argent pour le contribuable béninois.

Abdoulaye Gounou

Le député du Bloc Républicain précise que la concurrence aura lieu. Contrairement à ce qui se dit dans l’opinion, il affirme que le parrainage sera pas un obstacle pour d’autres candidats. A l’en croire, il est vrai que Patrice Talon est le candidat désigné du BR; mais “cela n’empêche pas que les éléments du parti aillent parrainer d’autres candidats”, a-t-il déclaré.

“Son bilan parle”

Pour le député Abdoulaye Gounou, le bilan de Patrice Talon parle, et rend la tâche facile pour sa réélection. Il a donné l’exemple du projet asphaltage qui a métamorphosé plusieurs localités du pays comme Parakou, Calavi et Cotonou. “Talon n’a pas à s’inquiéter outre mesure pour sa réélection. Si nous sommes sincères nous béninois, nous devons le reconduire sans souci car ce monsieur est en train de re-paramétrer le Bénin”, a déclaré Abdoulaye Gounou.

Voir les commentaires

  • Encore un papillon politique béninois. Comme d'habitude il va de gauche à droite au gré du vent. Hier il était yayiste, aujourd'hui il est talonniste, demain, il sera domingo......Mais rien d'étonnant surtout pour ce ch ien errant, fils de paysan des arrières de kouandé, moins que rien qui trainait sur le campus d'abomey - calavi les années 80-90 dans les bâtiments kiss sans berge.r

  • Quel bilan ? Vous prenez tout le monde pour Un inintelligent ? Non nous ne sommes pas si bête. Si vous savez qu'un KO pourrait être possible avec votre impopularité, inutile alors d'organiser les élections.

  • A l'entendre parlé, ce GOUNOU nous fait comprendre que c'est l'argent du contribuable qui va financier la campagne de leur parti politique et qu'en plus de cela toutes les dispositions sont prisent nous ayons un KO à la mode Guinéenne puisque toutes les institutions impliquées dans la préparation, l'organisation le suivi et la proclamation des résultats sont à la solde de la mouvance. Le syndicat de présidents Ouest Africain s'occupera lui de faire la communication sur le bon déroulement, la transparence du scrutin auprès des organismes internationaux.
    Je ne faisais que passé

Ce site utilise des Cookies pour vous fournir une meilleure expérience utilisateur.