gaetane
@Anadolu

Nigéria – Violences policières: la Cour pénale internationale s’invite à la fête

La Cour pénale internationale a confirmé avoir reçu des allégations de crimes contre l’humanité perpétrés contre des manifestants pacifiques au Nigéria.

Les violences issues des manifestations EndSARS au Nigéria continuent alors que les autorités du pays sont accusées d’avoir ordonné à la police de tirer sur les manifestants. Certaines organisations ont interpellé la Cour pénale internationale (CPI) afin qu’elle ouvre une enquête rapidement sur les rapports d’homicides en provenance du Nigéria. Dans un communiqué, la procureure de la Cour a indiqué qu’elle suivait de près les événements dans le pays et surveillait également les activités des forces de l’ordre en raison d’allégations de crimes.

A lire aussi: Nigéria – Manifestations EndSARS: un groupe islamique appelle les manifestants à la retenue

«Mon bureau a suivi de près les principes entourant les manifestations actuelles au Nigéria et la réaction des forces de l’ordre et des agences de sécurité du Nigéria. Toute perte de vie ou blessure est préoccupante. Nous avons reçu des informations faisant état de crimes et nous suivons de près les développements, au cas où la violence s’intensifierait et que des indices auraient été commis, selon le Statut de Rome ». En outre, Fatou Bensouda a appelé les manifestants au calme et à la retenue.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.