gaetane
Issoufou Mahamadou, président du Niger@Actu Cameroun

Niger – 3ème mandat: la leçon d’honneur de Mahamadou Issoufou à Alassane Ouattara

Le président du Niger, Mahamadou Issoufou, a réitéré son intention de ne pas briguer un troisième mandat à la tête de son pays, lors de la présidentielle du 27 décembre prochain, a rapporté France24 dans un entretien.

« Je vous confirme que je ne vais pas briguer un 3e mandat. Je sais qu’il y a d’autres pays africains où il y a des 3e mandats, mais j’ai toujours dit que chaque pays est un cas particulier. Chaque pays a ses particularités », a souligné Issoufou. « La tendance générale en Afrique est à la limitation des mandats. Parce que les peuples veulent la limitation des mandats », a ajouté le président nigérien.

A lire aussi: Alassane Ouattara et Alpha Condé, les “mauvais élèves” du “maître Mahamadou Issoufou”

L’homme d’Etat poursuit en expliquant son choix, indiquant qu’il a pris cette option « parce que les peuples veulent la respiration démocratique. Et la respiration démocratique, c’est non seulement des élections démocratiques et transparentes, mais c’est aussi l’alternance. Pour que cela soit possible, il faut des institutions démocratiques fortes qui peuvent fonctionner, quel que soit celui que le peuple aura choisi pour le diriger ».

Le respect de la parole donnée

Cette sortie du président nigérien vient ainsi corroborer ses propos plusieurs mois plutôt où il annonçait son intention de partir à la fin de son deuxième et dernier mandat constitutionnel en tant que président. Il s’agit là d’une leçon de respect de la parole donnée qu’il vient de faire à ses collègue africains, dont le principal est le président ivoirien Alassane Ouattara.

Ouattara avait annoncé de façon solennelle devant l’assemblée nationale et le monde entier, qu’il ne briguerait pas de troisième mandat. Quelques mois plus tard, il fait volte-face et annonce sa candidature. Une annonce qui a ravivé des tensions dans le pays et qui risque de créer des troubles pendant le scrutin. Ouattara a donc besoin d’aller à l’école de son homologue nigérien afin de retrouver un semblant de crédibilité auprès de son peuple et du monde.

2 commentaires
  1. Fagnon jombo louis dit

    Bon président et honnête, exemplaires.

  2. Ishola dit

    Réfléchissez loin et très loin. Pour moi c’est un mauvais président. Nous ne voulons pas la parole d’un chef. En démocratie on respecte la loi et Rien que la loi. Qu’est ce qui prouve que son successeur va également respecter Une parole. On respecte sa parole ou la loi ? Normalement s’il voulait que son pays soit ainsi il a Tous les moyens aujourd’hui pour obliger tous ses successeurs à respecter la loi. Il suffit seulement de mettre ça dans la constitution et blinder fortement cette loi. C’est Pour cela moi j’ai dit qu’il est mauvais. Nul ne peut faire plus de deux mandats de sa Vie. Un Point et c’est tout. À Partir de là les journalistes ne vont plus poser cette question Aux présidents.
    Mr le Président est ce que vous allez briguer un troisième mandat ? Alors que ces journalistes là sont déjà au courant qu’il sera encore candidat.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.