@Afrique Actuelle

Mali: «Nous sommes à la disposition des autorités pour les aider à faire avancer les choses», CEDEAO

Le représentant permanent de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO) au Mali, Hamidou Boly, a rencontré jeudi, le Premier ministre de la transition, Moctar Ouane. Les discussions ont surtout tourné autour des sanctions de l’organisation contre Bamako.

« En tant que CEDEAO, nous sommes à la disposition des autorités du Mali pour les aider à faire avancer les choses. Les sanctions, c’est un problème que nous avons dû mettre en place, pas par bonté de cœur, mais c’était dans l’obligation. Ce sont nos textes fondamentaux qui l’exigent, qui demandent que lorsque le pouvoir change de façon non constitutionnelle, que le pays soit frappé par ces sanctions », a déclaré Hamidou Boly.

A lire aussi: Mali: les sanctions de la CEDEAO “pourraient bientôt être levées” selon la présidence

Il ajoute que « ce sont des sanctions qui sont mises en œuvre pour essayer de ramener vite le pays sur de bons rails ». La visite de la CEDEAO au PM a suivi celle rendue plus tôt, au président de la transition, Bah Ndaw. Le représentant des pays ouest-africains a déclaré en ce moment, que les sanctions seraient levées très bientôt. Le Mali a été frappé par lesdites sanctions après le coup d’Etat du 18 août dernier. Depuis, les tractations sont menées par les dirigeants maliens pour accéder aux exigences de la CEDEAO afin de les voir levées.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.