gaetane
Les troupes de l'Amisom patrouillent en Somalie. PHOTO | FILE | AFP

Mali: le village de Farabougou toujours dans les mains des djihadistes, l’armée peine à intervenir

La localité de Farabougou au Mali est toujours dans les mains des djihadistes, qui en interdisent les entrées et sorties.

Cela fait maintenant deux semaines que des hommes armés, se décrivant comme des djihadistes, ont pris le contrôle de Farabougou dans le centre du Mali en proie à des attaques islamistes. Les assaillants ont tué six personnes et enlevé neuf autres. Selon RFI, des personnalités et autorités locales tentent une médiation avec les terroristes afin que le village soit libéré. RFI, citant des sources locales, rapporte que les hommes armés indiquent qu’ils ont des griefs contre les dozos de la localité. La médiation serait en cours mais les responsables indiquent que cela est « délicat ».

A lire aussi: Mali: nouvelle attaque terroriste dans le centre du pays

L’armée tente d’intervenir pour libérer le village, selon le même média, mais la localité étant enclavée, l’accès y est pénible pour les militaires et le risque de tomber sur des mines ou des engins explosifs est grand. Il va sans dire que les habitants de Farabougou sont livrés, pour le moment, à eux-mêmes et à la bonne conduite de la médiation locale.

Cette situation met à nue une des réalités sur le terrain en ce qui concerne la coopération entre l’armée malienne et les forces internationales, qui y sont présentes. Le manque de matériels des FAMa aurait quand même pu être compensé par les forces étrangères qui, elles, disposent de la logistique nécessaire pour apporter une aide conséquente et décisive aux militaires maliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.