Photo by MICHELE CATTANI / AFP

Mali: Assimi Goita condamné à démissionner!

Nommé au poste de vice-président de la transition, le président de la junte au Mali, Assimi Goita, va devoir démissionner et céder sa place à un civil. C’est l’une des exigences de la CEDEAO avant la levée des sanctions.

La CEDEAO attend la clarification de la Charte de transition pour lever les sanctions contre le Mali. “Il reste quelques petits détails au niveau de la Charte qui concernent les attributs du Premier ministre et du vice-président qui doivent être bien clarifiés”, a déclaré ce jeudi, le représentant du médiateur de la CEDEAO au Mali, M. Boly.

A lire Aussi : Mali: les Etats-Unis saluent la mise en place d’un gouvernement de transition civil

Avant cette déclaration, l’émissaire de la CEDEAO, Goodluck Jonathan, en tête-à-tête avec le président nigérian, Muhammadu Buhari, lundi 28 septembre 2020, a fait savoir que les chefs militaires maliens doivent encore satisfaire la demande de la CEDEAO d’un civil comme vice-président et quel serait son rôle au sein du gouvernement. Ce poste est actuellement occupé par le président de la junte, Assimi Goita, qui a prêté serment, vendredi 25 septembre 2020, tout comme le président de la transition, le colonel à la retraite, Bah N’Daw.

Pour l’heure, Assimi Goita n’a encore émis de commentaires sur cette nouvelle déclaration de la CEDEAO. Va-t-il démissionner pour sauver le Mali de l’embargo de la CEDEAO ou tiendra-t-il tête à l’organisation sous-régionale?

9 commentaires
  1. Issa MAHAMANE dit

    Que le Mali se retire de la CEDEAO.

  2. Anonyme dit

    Il doit rester à la tête de l’état et quitter immédiatement de la cdeao chasser les étrangers de notre pays les forces d’occupation et créer notre monai

  3. Anonyme dit

    Quand texts l’afrique va avance? tout les jours derriere les francais toute nos dirrigeant sonts des malade ont ne veux plus la France ce nous

  4. zenabo dit

    si le Mali sé retire de la cedeao et s’il chasse les étrangers de son territoire, il signera sa propre mort. même s’il noue des relations avec la Russie.

  5. Anonyme dit

    AAAAAAAA tu est un vrai plaisantin koï ko le Mali va quitter la CEDEAO aller si quitter on va voir aaaaaaa

  6. Anonyme dit

    Si la CEDEAO a accepté un militaire à la retraite comme pourquoi elle refuse un militaire actif comme vice président ? C’est encore pour satisfaire le désir des français et bâillonner l’armée malienne au profit des guérillas. C’est vraiment décevant. Le Mali est en guerre et a besoin de ses militaires pour lui défendre.

  7. Anonyme dit

    Vous êtes tous des malades. Bandes d’hypocrites. Depuis quand les militaires ont bien dirigé une nation. Ce sont des barbares. Leur rôle est d’assurer la sécurité de la nation et non avoir l’oeil sur le pouvoir. Et si le Mali quitte la CEDEAO le mieux c’est de se radier de la carte d’Afrique en même temps. Laissez le pouvoir au civil. Nous sommes dans une période de démocratie et non de dictature. Si ce n’est pas au Mali que les coups d’État continuent au 21ème siècle. Changez de mentalité.

  8. Alassane dit

    Pas de démission jamais, c’est quoi leurs problème les hypocrites,si jamais l’armée accepte un jour ils vont revenus dir au président de démissionner aussi ( c’est toujours la France qui manipule)

  9. Olagaou dit

    Pas de démission jamais, c’est quoi leurs problème les hypocrites,si jamais l’armée accepte un jour ils vont revenus dir au président de démissionner aussi ( c’est toujours la France qui manipule)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.