Hassan Rohani, président de la république islamique d'[email protected]

«Les musulmans sont victimes du culte de la haine, habilités par les régimes coloniaux», l’Iran à Macron

L’Iran a également condamné le comportement du président Français qui a soutenu la publication de caricatures représentant le prophète Mahomet. Téhéran accuse Macron d’alimenter «l’extrémisme».

«Les musulmans sont les premières victimes du « culte de la haine », habilités par les régimes coloniaux et exportés par leurs propres clients», a tweeté le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif. Il a ajouté qu’«insulter les 1,9 milliards de musulmans et leur caractère sacré pour les crimes odieux de ces extrémistes, est un abus opportuniste de la liberté d’expression. Cela ne fait qu’alimenter l’extrémisme ».

A lire aussi: France – Tension avec la Turquie: Emmanuel Macron a «totalement perdu le contrôle de la situation»

Cette déclaration de l’Iran fait suite au fait que le président français Emmanuel Macron avait déclaré que le professeur d’histoire Samuel Paty avait été décapité pour avoir montré des caricatures du prophète aux élèves «parce que les islamistes veulent notre avenir». Dimanche, Macron a déclaré dans un tweet: «Nous ne céderons jamais. Nous n’acceptons pas les discours de haine et défendons un débat raisonnable”.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.