gaetane
@scmp.com

«Les musulmans ont le droit de se mettre en colère et de tuer des millions de Français», Mahathir Mohamad

L’ancien Premier ministre de la Malaisie, Mahathir Mohamad, a créé un tollé dans le monde en déclarant que les musulmans ont le droit de tuer des millions de français.

Les musulmans ont «le droit de se mettre en colère et de tuer des millions de Français pour les massacres du passé», a indiqué Mahathir Mohamad dans un tweet jeudi soir. Cette déclaration, depuis supprimée par Twitter, est intervenue dans le cadre des manifestations et appels au boycott des produits français par les musulmans. Dans une critique, l’ancien PM malaisien a exigé que la France apprenne à ses habitants à respecter les autres.

A lire aussi: “Bâtards”, “fils de chiennes”: nouvelle escalade des provocations entre la Turquie et la France

«Puisque vous avez blâmé tous les musulmans et leur religion pour ce qui a été fait par une personne en colère, les musulmans ont le droit de punir les Français. Le boycott ne peut pas compenser les torts commis par les Français pendant toutes ces années », a-t-il écrit, en référence apparente au colonialisme français », a poursuivi Mahathir.

«Mais dans l’ensemble, les musulmans n’ont pas appliqué la loi « œil pour œil ». Les musulmans ne le font pas. Les Français ne devraient pas. Les Français devraient plutôt apprendre à leur peuple à respecter les sentiments des autres », a-t-il ajouté.

Les condamnations

Plusieurs personnalités ont condamné la remarque de l’ancien premier ministre de Malaisie et appelé l’homme politique à retirer son tweet. «Je suis profondément troublé par cette déclaration de Tun Dr Mahathir. Je sais qu’il n’a pas préconisé et qu’il ne préconiserait pas la violence réelle. Mais dans le climat actuel, les mots peuvent avoir des conséquences », a indiqué l’ambassadeur d’Australie en Malaisie, Andrew Goledzinowski.

A lire aussi: France – Attaque à Notre-Dame de Nice: trois morts, l’auteur grièvement blessé

Le religieux et homme politique malais, Fathul Bari Mat Jahya, a exhorté le nonagénaire à «supprimer» ses commentaires. «Tun, ce n’est pas juste. L’Islam n’apprend pas à ses adhérents à punir en gros », a écrit le religieux sur Twitter, en utilisant le titre honorifique de Mahathir. «C’est un tribalisme répréhensible. En tant qu’homme d’État et personnalité populaire à l’étranger, je demande respectueusement à Tun de supprimer cette remarque.

1 commentaire
  1. Diaw dit

    Pourquoi et pour quelle raison il devrait supprimer sa déclaration aussi valeureuse qu’elle soit.Caricaturé un prophète n’est-il pas un crime contre l’humanité toute entière ?

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.