Le Président Patrice Talon lors de la rencontre avec les syndicats @Présidence du Bénin

“Le 5 Avril 2021, Talon n’est plus président de cette république”, Joseph Tamègnon

Investi le 6 Avril 2016, le président Patrice Talon a vu son mandat constitutionnel prorogé jusqu’au 22 Mai 2021. Une option contre laquelle l’opposition est vent debout.

Au Bénin, l’opposition au régime de la rupture n’est pas prête pour accorder 24 heures de plus au président Patrice Talon à la tête du pays. Lors d’une conférence de presse organisée ce mardi 13 Octobre 2020, le groupe national de contact de la dynamique ” S’engager pour le Bénin“, s’est montré assez péremptoire sur la question.

A Lire aussi: Bénin – Coopération: une délégation de Nana AKUFO-ADDO reçue par Aurélien Agbénonci

La prorogation du mandat constitutionnel en cours de deux mois est, selon les membres de cette plateforme de lutte politique, illégale.

Pour l’ancien directeur général de la société générale des marchés autonomes (SOGEMA), Joseph Tamègnon, à partir du 5 Avril 2021, Patrice Talon cesse d’être président de la République.

On n’a rien fait pour l’empêcher d’aller au bout de son mandat; mais nous considérons que le 5 Avril 2021 à zéro heure, il n’est plus président de ce pays“, a laissé entendre Joseph Tamègnon au cours de cette sortie médiatique.

Pour cet acteur de la résistance, l’actuel chef de l’Etat béninois jusqu’à la date d’aujourd’hui n’a plus la légitimité mais il dispose encore de la légalité. Mais à partir du 5 Avril 2021, poursuit-il, il manquera de légalité et “tout sera possible”; laisse-t-il entendre.

A en croire Joseph Tamègnon, l’opposition sait les textes qu’elle a fait voter et elle les respecte.

La liste électorale, un piège selon le groupe de contact…

L’autre préoccupation, qui amène le groupe national de contact à inviter à un dialogue inclusif avant l’organisation de toute élection, est la liste électorale.

Selon Joseph Tamègnon, aucun membre de l’opposition ne peut prétendre qu’il sait ce qu’il y a dans cette liste électorale. L’opposition, précise-t-il, n’a personne dans le dispositif à qui il pourrait demander ce qui se fait.

Pour Joseph Tamègnon, si cela a pu prospérer en 2019 avec les législatives et en 2020 avec les communales, en 2021, cela ne se passera pas ainsi, car c’est l’opposition qui gagnera les élections, martèle-t-il.

10 commentaires
  1. Coco dit

    Ces menaces sans actions, nous les avons assez entendu. Allez vous reposer et revenez après les élections de 2021. Vous aurez vos mots à dire après les élections présidentielles. Merci

  2. EFELDÉ dit

    Vous avez tout fait, mais rien pu réussir pour empêcher Talon de faire ses œuvres de développement du Bénin.
    Les femmes des marchés le remercient pour les avoir débarrassé de votre équipe mafieuse.
    Talon va rester longtemps comme KEREKOU.

  3. Fagnon jombo louis dit

    Un pays Sans opposants.la démocratie est bafouiller,qu’il laisse le pouvoir.

  4. Le Jeune Democrate dit

    Cela passera sans crainte et rien ne se passera car le bruit de la mer n’empêchera jamais le poisson de dormir non seulement ça , seul le tonneau vide fait le bruit

  5. Fido dit

    Le faux, le faux bruit c’est en ça que vous excellez. Vous êtes des tonneaux vides. Le mandat de TALON non seulement sera prolongé au 24 mai, mais il sera renouveler. Le peuple vas lui donner mandat pour continuer à révéler ce pays.

  6. Fido dit

    Vous êtes là à dire que vous défendez ce pays. Un pays qui se développe, qui se révèle sous leadership du président TALON.
    Vous êtes des incapables, et en réalité le vrai problème est que vous avez la nostalgie du vol, du pillage

  7. george dit

    “Selon Joseph Tamègnon, aucun membre de l’opposition ne peut prétendre qu’il sait ce qu’il y a dans cette liste électorale. L’opposition, précise-t-il, n’a personne dans le dispositif à qui il pourrait demander ce qui se fait” : cher monsieur ce que tu dis est la consequence de l’idiotie de cette oppostion qui passe sont temps à parler pour rien dire sinon la politique de la chaise vide. cette opposition a eu les yeux plus gros que le ventre en voulant ecourter le mandant de celui qui est là et du coup s’est oubliée, n’a pas d’elus à l’assemblée et du coup pas de nomination dans les organes electives et autres.
    l’opposition a joué une posture ou strategie vouée à l’echec, maintenant il s’agit d’assumer cette strategie et arreter de se lamenter ou victimiser.
    soyez enfin des hommes

  8. DOSSOU dit

    Ok. Donc Joseph TAMEGNON devient Président. Félicitations à lui alors

  9. Noël Akpago dit

    Et s’il reste au-delà il n’aura rien. Personne ne se souvient encore de votre passage à la SOGEMA j’ai peur que vous ne maitrisiez rien de la politique, vous êtes aigris c’est tout . Profitez encore bien de votre retraite et laissez les autres gouverner ou bien continuer à sortir mais avec des propositions concrète.

  10. AGOSSOU EDGARD KINMALON dit

    ON A ENTENDU PLUS QUE ÇA DANS CE PAYS MAIS LE MONSIEUR N’A JAMAIS FAIT DU BRUIT AVANT DE FAIRE PASSER SA DÉCISION COMME LA LETTRE À LA POSTE . LAISSONS DONC TOMBER ET CESSONS DE NOUS OPPOSER À LA VOLONTÉ DE DIEU . CE QUI EST SÛR , SI DIEU VEUT QU’IL SOIT TOUJOURS LÀ , RIEN NE POURRA L’EMPÊCHER ET DANS LE CAS CONTRAIRE , IL N’AURA PAS LE CHOIX .

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.