gaetane
@Les Echos

La Nouvelle-Calédonie refuse une indépendance de la France

L’archipel du Pacifique Sud de la Nouvelle-Calédonie a voté contre l’indépendance de la France lors d’un référendum dimanche, selon les résultats provisoires complets.

Le camp du « non » a remporté 53,26% des voix, une marge de victoire plus étroite que lors d’un référendum précédent en 2018. Le taux de participation à ce référendum était également  impressionnant. Avec ce vote, il va sans dire que l’Archipel de la Nouvelle-Calédonie reste un territoire sous la tutelle française.

Les politiques de l’archipel ont depuis longtemps souligné l’abandon du territoire par la France, ce qui a nécessité des discussions ayant abouti à l’organisation de trois référendums pour savoir si les populations de la région souhaiteraient devenir un pays indépendant. Le « Non » a remporté deux fois, en 2018 et cette année, il reste un troisième qui devait avoir lieu en 2022. L’écart s’étant resserré cette fois, il n’est pas exclu que le « Oui » le remporte au prochain test.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.