Hamed Bakayoko, premier ministre [email protected]és ivoire

Hamed Bakayoko: “la disparition brusque de Sidiki Diakité est une énorme perte pour notre nation”

Pour le premier ministre ivoirien Hamed Bakayoko, le décès du ministre de l’Administration du territoire et de la décentralisation, Sidiki Diakité, est une énorme perte pour la Côte d’Ivoire.

A la suite du président Alassane Ouattara, le premier ministre ivoirien Hamed Bakayoko est revenu sur le décès du ministre Sidiki Diakité. Dans une déclaration ce vendredi, il a déploré cette tragédie qui a frappé de plein fouet le gouvernement ivoirien. “La disparition brusque de mon frère, le Ministre Sidiki Diakité, Ministre de l’administration territoriale et de la décentralisation, est une perte énorme pour notre nation et pour l’administration ivoirienne”, a-t-il déploré.

A lire Aussi: Côte d’Ivoire: Alassane Ouattara pleure la mort de son ministre Sidiki Diakité

Abordant la personnalité de l’illustre disparu, Hamed Bakayoko parle d’un “grand serviteur de l’Etat, discret et efficace qui a été ces dernières années, l’un des acteurs clés des réformes administratives ainsi que du dialogue politique”. “En cette circonstance douloureuse, j’adresse mes plus vives condoléances à sa famille ainsi qu’à tous ses proches. Que Dieu l’accueille dans son paradis !”, a déclaré le Premier ministre.

Ancien préfet d’Abidjan, Sidiki Diakité a rejoint le gouvernement en juillet 2017. C’est le deuxième décès qu’enregistre l’exécutif ivoirien en l’espace de quelques mois, après celui de l’ex-premier ministre Amadou Gon Coulibaly survenu le 8 juillet 2020.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.