@LNT

Guinée Conakry: arrestation des mutins de Kindia

Les militaires mutins qui se sont emparés de plusieurs armes lourdes dans la nuit du jeudi à vendredi 16 octobre 2020, ont tous été arrêtés, a-t-on appris de Africaguinee.com.

Dans la localité de Kindia, à 85 Km de Conakry, des hommes armés ont fait irruption dans un camp militaire et se sont emparés de plusieurs armes lourdes dans la nuit du jeudi 15 à vendredi 16 octobre 2020. Au cours de cette attaque, le commandant Mamady Condé, qui dirigeait un bataillon de commandos à la base de Somoreyah, a été tué.

A lire Aussi: Guinée: après un camp militaire, une prison prise d’assaut par des hommes armés

 « Des hommes armés ont ouvert le feu dans l’enceinte du camp », a déclaré le ministre guinéen de la Défense qui assure que « la situation est sous contrôle ». « Les assaillants ont tous été neutralisés, autant qu’ils sont. Les engins qu’ils ont dérobés, le matériel, tout a été récupéré », a confié à Africaguinee.com, Aladji Cellou Camara, le porte-parole du ministère de la Défense.

Tôt ce matin, les accès à Kaloum, le centre-ville de Conakry, ont été bloqués ainsi que la route nationale. Cet incident intervient à quelques heures de la présidentielle prévue pour le 18 octobre 2020. Elu en 2010 et réélu en 2015, Alpha Condé veut briguer un troisième mandat. En face, l’opposant Cellou Dalein Diallo entend lui ravir la vedette.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.