[email protected]énin plus

“Faire exploser le parrainage est un défi démocratique que chacun doit se préparer à relever”, Joel Aïvo

Contourner le parrainage érigé par le régime du président Patrice Talon sur le chemin de plusieurs potentiels candidats à la présidentielle de 2021 est un défi pour Joel Aïvo.

Lors de son dialogue itinérant avec les populations, l’ex doyen de la faculté de droit et de sciences politiques, a fait remarquer qu’avant, pour être candidat à l’élection présidentielle, il suffit de le vouloir. Mais aujourd’hui, précise-t-il, il ne suffit plus de le vouloir, il faut le pouvoir.

A Lire aussi: Bénin; CBDH: les députés Atchawé et Babatoundé prêtent serment ce vendredi devant la cour

Si tu le veux, c’est bien. Mais est ce que tu le peux? C’est le défi que ce gouvernement nous a lancé. Nous pouvons parler de provocation, mais moi je considère que c’est un défi“, affirme l’agrégé de droit

Selon lui, ce blocage érigé par le gouvernement est un défi qu’il croit que les gens de sa génération vont relever.

Pour le professeur Joel Aïvo, le système de parrainage tel qu’il se présente au Bénin ressemble à un homme qui construit un mur autour du pouvoir. Une clôture érigée autour du pouvoir pour décider de qui peut entrer et qui ne peut pas entrer.

Selon le constitutionnaliste, le peuple béninois doit réussir à relever le défi qui lui est imposé par ce régime en faisant sauter le parrainage.

Exploser le parrainage, fissurer le parrainage, faire sauter le parrainage est un défi démocratique que chacun doit se préparer à relever

Joel Aïvo

A le croire, si on ne relève pas ce défi, si on ne fait pas exploser le parrainage pour permettre aux béninois de décider librement de qui pourrait être leur président aujourd’hui, il n’y a pas d’illusion à se faire, ce serait encore plus difficile en 2026 et en 2031 de décider librement de qui pourrait être le président du pays.

Se soumettre à ce parrainage en 2021, selon Joel AÎvo, c’est la meilleure manière de perdre définitivement la liberté de désigner qui pourrait être désormais le président du Bénin.

2 commentaires
  1. TOUTOUOLA dit

    Depuis quand il faut coûte que coûte être au pouvoir pour aider à construire son pays? cette une vision erronée que diffusion AIVO.

  2. Le Démocrate Objectif dit

    Aïvo, exploser ou sauter le code de parrainage n’est pas un defi à relever mais le defi à relever est de savoir comment je peux faire pour obtenir des parrains c’est là la question, être intellectuel ne veut pas dire être bête non seulement ça en tant qu’un constitutionnaliste est-il bon de contourner les lois de la république ? Si pour toi il faut contourner les lois du pays ou est donc le respect des textes que tu pretends defendre ?

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.