gaetane

Côte d’Ivoire – Troisième mandat: la France ne trouve aucune objection à la candidature de Ouattara

Le ministre français des affaires étrangères, Jean Yves Le Drian, a donné la position de son pays sur la question du troisième mandat du président de Côte d’Ivoire, Alassane Ouattara. Il a souligné qu’il s’agit d’une question qui relève de la souveraineté du pays.

« Il y a un processus démocratique, je ne suis pas chargé d’apprécier la constitution. Ce serait de l’ingérence », a déclaré Le Drian devant la commission des affaires étrangères du parlement français. Il a ajouté que « le président Ouattara a souhaité se représenter, c’est son libre choix » ; une façon d’expliquer que la France ne peut pas se mêler des affaires d’un pays souverain malgré leur proximité.

A lire aussi: 

Le Drian a cependant, émis le souhait que la présidentielle se déroule dans « le calme et que les habitants de la Côte d’Ivoire puissent s’exprimer librement ». Cette intervention tombe alors que la position de la France face à cette candidature controversée de Ouattara était attendue par plusieurs politiques en Côte d’Ivoire. Il va sans dire qu’elle est désormais claire, et que Paris n’a pas d’objection à ce que Ouattara brigue un nouveau mandat.

3 commentaires
  1. zenab dit

    la france a du sang ivorien sur les mains et compte bien continuer dans cette direction.
    Vous comprendrez a travers cette prise de position que le gouvernement français soutiendra toujours la division, l’asservissement et le chaos dans nos pays.

  2. Nicolas dit

    Moi je pense que la France a juste statué sur 2 éléments à savoir la constitution et la volonté du Président Ouattara.
    La Côte d’Ivoire est belle et bien dans une 3e République et dans ce cas les règles sont claires : avec une nouvelle République, les cartes sont rebattues. Ceux-là qui ont cru à la parole d’un politicien ne peuvent s’en prendre qu’à eux mêmes, car ils ont tous battu campagne pour cette nouvelle constitution moyennant quoi, c’est à eux seuls de nous le dire.
    Secondo, Ouattara est un citoyen ivoirien.

  3. Kassonti Alain dit

    En 2011 quand la France détrônait Gbagbo pour installer Ouattara ,c’était pas de l’ingérence et la Cote d’Ivoire n’était pas souveraine ,vous nous faites honte .C’est mesquin

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.