Simone [email protected] Info

Côte d’Ivoire: Simone Gbagbo revient sur l’affaire de viol pendant son arrestation et accuse la France

L’ancienne première dame de Côte d’Ivoire, Simone Gbagbo, a accusé l’armée française de non-assistance. Elle a indiqué qu’elle avait été victime d’une tentative de viol en 2011 devant les forces françaises qui n’ont rien fait pour l’aider.

En 2011, lors de la crise post-électorale, les forces rebelles fidèles à Alassane Ouattara ont pris le dessus face à l’armée qui est restée fidèle au président Laurent Gbagbo, grâce à l’intervention françaises. Laurent Gbagbo a alors été arrêté et avec plusieurs personnalités, dont son épouse Simone Gbagbo. Cette dernière affirme avoir été victime d’une tentative de viol pendant son arrestation et que des soldats français qui filmaient, n’ont rien fait.

A lire aussi: Alassane Ouattara: “Simone Gbagbo a été une mauvaise conseillère pour son mari”

« Je les ai vus de mes yeux ! Qui filmaient … Ils étaient bien là quand les gens nous chassaient, nous abattaient et je n’ai pas vu un seul soldat français lever la main. Ils étaient là avec des caméras », a déclaré Mme Gbagbo dans un entretien avec France24. La France est accusée par plusieurs observateurs d’avoir pris parti pour Ouattara pendant cette crise en Côte d’Ivoire, juste parce que cela servait ses intérêts. Aujourd’hui, les relations semblent crispées du fait de la candidature pour un troisième mandat du Président Ouattara.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.