@Yeclo

Côte d’Ivoire – Présidentielle: KKB, le loup solitaire qui fait les affaires de Ouattara

Kouadio Konan Bertin poursuit sa campagne électorale en Côte d’Ivoire alors que l’opposition a décidé de boycotter le scrutin présidentiel et d’observer la désobéissance civile. KKB a appelé les ivoiriens à aller voter.

La campagne présidentielle en Côte d’Ivoire est ouverte et KKB n’a pas l’intention de se laisser conter cela. Pendant que l’opposition milite pour le report pur et simple du scrutin, le candidat indésirable du PDCI estime qu’il faut aller aux urnes. « Je voudrais dire ceci aux ivoiriens. Je sais ce qu’il leur faut. Les ivoiriens aspirent au développement, au bonheur dans la quiétude et la stabilité », a-t-il déclaré estimant être en lice pour apporter l’alternance politique “qui doit se faire par les urnes et non par les armes ».

A lire aussi: Côte d’Ivoire: le PDCI et le FPI absents à la rencontre gouvernement-opposition

« Je propose mes services dans les urnes aux Ivoiriens. Je les invite à me suivre dans les urnes, pour ne pas faire courir le risque inutile de perdre la vie de chaque citoyen. Les problèmes d’aujourd’hui trouveront forcement une solution », a indiqué KKB. Cette déclaration intervient alors que la Côte d’Ivoire est en train de vivre des heures de doutes face aux tensions ambiantes et violences sporadique constatées dans certaines localités pendant la campagne.

Un caprice, une vengeance ou … ?

L’attitude de Kouadio Konan Bertin expose clairement sa position face aux revendications de l’opposition en ce qui concerne le report de l’élection présidentielle du 31 octobre et la renonciation de sa candidature pour un troisième mandat par Alassane Ouattara. KKB semble se distancier de l’opposition, jouant le loup solitaire face à Alassane Ouattara. Serait-il en train de vouloir monter qu’il est tout aussi rusé en politique ou serait-ce une vengeance contre son parti le PDCI pour ne l’avoir pas choisi comme candidat ? Dans tous les cas, il ne fait que les affaires de Ouattara.

A lire aussi: Côte d’Ivoire – Présidentielle: « tous les signes avant-coureurs de lendemains sombres sont là», Blé Goudé

Plusieurs observateurs suggèrent qu’il ne s’agit que de caprice d’un frustré de l’opposition qui pourrait donner à Ouattara, toute sa légitimité après le 31 octobre. Si Ouattara gagne, il aura été en compétition au moins avec KKB, et son élection ne souffrirait d’aucune tâche. Il va sans dire que l’appel au boycott, lancé par l’opposition n’aura servi à rien. C’est surement pour cela que les candidats de l’opposition ne se retirent pas simplement de la course, car ils ne peuvent pas compter sur KKB pour suivre.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.