Categories: Monde - Santé

Coronavirus: la distance d’un mètre n’empêche pas la contamination (CDC Etats-Unis)

Le Centers for Disease Control and Prevention (CDC) des États-Unis a indiqué que le coronavirus peut être aéroporté et peut contaminer même à plus d’un mètre de distance.

Même à deux mètre de distance, le coronavirus peut encore infecter. Selon le CDC américain, cité par BBC, il est prouvé que dans certaines conditions, les personnes atteintes de Covid-19 pourraient infecter ceux qui sont à plus de six pieds de distance. Les conditions énumérées incluent «les espaces clos qui avaient une ventilation inadéquate» et lorsqu’une personne infectée «respire fortement, par exemple en chantant ou en faisant de l’exercice».

L’organisme de santé américain affirme que certaines infections peuvent se propager par exposition au virus sous forme de petites gouttelettes et de particules qui peuvent persister dans l’air pendant des minutes à des heures. Il a comparé cette mise à jour à la propagation d’infections telles que la tuberculose, la rougeole et la varicelle. Cette mise à jour indique que les rapports montrent que les personnes atteintes de Covid-19 ont infecté d’autres personnes peu de temps après avoir quitté une zone.

 «Dans ces circonstances, les scientifiques pensent que la quantité de gouttelettes et de particules infectieuses plus petites produites par les personnes atteintes de Covid-19 est devenue suffisamment concentrée pour propager le virus à d’autres personnes», dit en partie le communiqué du CDC. Pour éviter une nouvelle propagation de Covid-19, il a été conseillé aux gens de porter des masques lorsqu’ils se trouvent dans des lieux publics, d’observer une distance sociale d’au moins deux mètres et de se désinfecter.

Publié par
Tags: coronavirus

Ce site utilise des Cookies pour vous fournir une meilleure expérience utilisateur.