gaetane
Violences électorales de 2019 au Bénin à Cadjèhoun @CI

Bénin – Violences électorales de 2019: perte de plus d’un milliard de FCFA pour JNP et LBM

Les violentes manifestations survenues au lendemain des législatives de 2019 dans certaines localités ont occasionné des pertes en vies humaines, mais elles ont aussi causé des pertes financières. A Cotonou, deux grandes entreprises avaient fait les frais des affrontements entre policiers et manifestants.

Dans le rapport 2019 de la Commission Béninoise des Droits de l’Homme (CBDH), les dégâts matériels causés lors des violences de 2019 ont été évalués. On en sait donc désormais un peu plus sur les pertes financières enregistrées par certains entreprises dont les produits avaient été touchés.

A lire aussi : Bénin: la CBDH relève des arrestations arbitraires lors des violences électorales de 2019

À la demande de la Commission, l’évaluation des dégâts auprès des structures victimes des destructions révèle des pertes évaluées à plusieurs millions de FCFA. Pour le cas de la société « JEHOVAH NISSI PETROLEUM » (JNP S.A.) qui a répondu aux mesures d’instruction de La Commission le 12 septembre 2019, on note un point global des dégâts fixé à F.CFA vingt-huit millions deux cent vingt-quatre mille huit cent quatre-vingt-huit (28 224 888). Quant à la société Les Bagnoles Motors (LBM) dont la réponse est parvenue à La Commission le 16 Décembre 2019, on note un point global provisoire de F.CFA un milliard trois cent quatorze millions cent quatre-vingt-dix-sept mille soixante-dix-huit (1 314 197 078)

Extrait du rapport 2019 de la CBDH

La Commission note également la destruction d’édifices publics. Il
s’agit, entre autres, de la destruction et de l’incendie du commissariat de Tchaourou. La destruction des véhicules et maison d’un député originaire de Tchaourou a été également mentionnée dans le rapport. Pour rappel, quelques jours après les événements de Cadjèhoun, le gouvernement a annoncé en Conseil des ministres du 8 mai 2019, une mission d’évaluation des dégâts enregistrés.

1 commentaire
  1. DON dit

    Elle valait combien donc la vie de Madame AMOUSSOU et des nombreuses victimes de Kilibo ???

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.