Bénin: un Igbo placé en garde-à-vue pour avoir agressé une autorité

Ce samedi 24 octobre 2020, un Igbo, commerçant à Missèbo a été placé en garde-à-vue. Il est accusé de violence et voie de fait sur une autorité locale, lors d’une séance de salubrité dans le marché.

Pour avoir agressé un chef quartier et le représentant des nigérians au marché Dantokpa, un commerçant Igbo a été mis en garde-à-vue ce samedi. Selon l’Investigateur, le mis en cause a porté des coups au représentant des nigérians et au chef quartier avec une chaise.

A lire aussi : Bénin: des agents du centre de santé de Ouinhi déposés en prison pour malversations financières

L’incident est survenu alors que le mis en cause s’opposait la décision du chef quartier qui l’invitait à arranger ses marchandises en attendant, car l’opération de salubrité prend compte la devanture de sa boutique. Il serait farouchement opposé à cette injonction, d’où l’altercation. Alertée, la police républicaine a envoyé ses éléments qui ont interpellé le commerçant, Igbo.

2 commentaires
  1. Paix dit

    Cherchons d’abord les dessous avant de l’accuser puisque les chefs quartiers aussi ne respectent pas les citoyens car ils se voient tout puissant et le Igbo n’est pas un fou qui après avoir s’opposé à leur décision va directement soulever la chaise sur eux.

    L’hirondelle ne fait pas le printemps

  2. Aliko dit

    Toi il faut aller te faire foutre. Si un chef quartier te dis de ranger les affaires pour que le quartier soit nettoyer alors tu le fais. C’est plutôt ces nigérians qui se croient tout permis ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.