Emmanuel Tiando ce 21 mai 2020

Bénin – Présidentielle 2021: Tiando sensibilise les maires des villes du centre et du sud sur le parrainage

Dans le cadre de la prochaine élection présidentielle, la Commission électorale nationale autonome (CENA) a rencontré le mercredi 28 Octobre, les maires des villes du sud et du centre du Bénin, autour des modalités du parrainage.

C’est la ville carrefour, la Commune de Bohicon, qui a été choisie par les responsables de la Commission électorale nationale autonome pour abriter cette rencontre.

A Lire aussi: Bénin: deux blessés graves dans un accident de la route sur l’axe N’Dali-Parakou

C’est l’occasion pour Monsieur Emmanuel Tiando, président de la CENA, et ses collaborateurs d’entretenir les maires, qui sont des potentiels parrains pour des candidats, des modalités de parrainage retenues par l’institution en charge de l’organisation des élections en République du Bénin.

Au total, 44 maires sur 77 que connaissent nos communes étaient présents à cette rencontre convoquée par la Commission électorale nationale autonome (CENA).

Cette rencontre qui entre dans le cadre de la préparation de l’élection présidentielle de 2021 permet d’informer les élus municipaux et communaux sur ce qu’ils auront à faire lorsqu’ils auront à leur disposition le formulaire unique d’identification qui leur servira de document de parrainage de candidat.

Il importe de mentionner que la rencontre de ce mercredi fait suite à celle tenue avec les députés à l’hémicycle et celle tenue à Parakou avec les maires de la partie septentrionale du pays.

Des maires préoccupés par le parrainage…

Après l’exposition des modalités de parrainage de candidat pour la présidentielle d’Avril 2021, plusieurs maires ont émis des inquiétudes, quant au système parrainage.

Surfant certainement sur le contexte politique actuel, certains maires préoccupés ont demandé à la Commission électorale nationale autonome (CENA) ce qui adviendrait s’il arrivait par extraordinaire qu’un seul candidat parvenait à recueillir tous les parrainages.

A en croire ces maires, est-ce que le risque d’une candidature unique ne menace-t-il pas le Bénin si le parrainage est maintenu dans le contexte politique actuel?

Des préoccupations auxquelles le président de la Commission électorale nationale autonome, Emmanuel Tiando, a apporté des réponses. Selon lui, l’anonymat choisi par la CENA vise, entre autres, à anticiper sur ce problème car les députés et maires disposent d’une certaine liberté de choix même s’ils sont tributaires d’un parti politique.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.