gaetane
Luc Atrokpo @ Maire de Cotonou @ FB

Bénin: le Maire Luc Atrokpo s’oppose royalement au Préfet Jean-Claude Codjia

Malgré l’avis favorable du Préfet intérimaire du département du Littoral pour des “manifestations dans les marchés du Bénin”, le Maire de Cotonou, Luc Atrokpo, vient d’interdire toutes manifestations publiques à Cotonou jusqu’à nouvel ordre.

Dans une correspondance N 8/278/DEP-LIT/SP-C, en date du 28 octobre 2020, Monsieur Jean-Claude Codjia, Préfet du Littoral par intérim cumulativement avec ses fonctions du Préfet de l’Atlantique, a autorisé le Mouvement des Femmes Béninoises pour la Paix, pour des manifestations, samedi 31 aout 2020, dans les grands marchés du Bénin. “En vue d’un encadrement desdites manifestations dans mon ressort territorial, par la Police Républicaine, je vous demande d’une part, de bien vouloir me préciser les marchés qui les abriteront et indiquer d’autre part, l’itinéraire à suivre par les organisateurs pour se rendre à la Mairie de Cotonou, aux fins de remettre leur déclaration au Maire.”, a déclaré l’autorité préfectorale.

Ce même 28 octobre 2020, le Maire de la municipalité de Cotonou, également unique commune du Département du Littoral, a fait sortir une note interdisant toutes manifestations publiques jusqu’à nouvel ordre. Selon la note 114/MCOT/SG/SGA/SA signé par le Maire Luc Sètondji Atrokpo, “sont interdits, jusqu’à nouvel ordre, sur toute l’étendue du territoire de la commune de Cotonou, tout rassemblement et toutes manifestations publiques, à caractère festif, revendicatif et politique.”

Luc Atrokpo a-t-il la mémoire courte ?

Deux décisions contradictoires dans une même journée et sur la même étendue territoriale, c’est le jeu flou dans lequel veut se lancer le Maire Luc Atrokpo. En effet, en matière administrative, le Préfet est le supérieur hiérarchique du Maire, et celui-ci se doit de se soumettre “strictement” aux décisions préfectorales. Les relations tendues entre l’ex-maire de Cotonou, Léhady Soglo, et l’ex-préfet du Littoral, Modeste Toboula, sont encore fraîches dans la mémoire des cotonois.

Mais, voulant faire entrave aux droits de l’homme et des libertés de manifestation, le Maire Luc Atrokpo s’est donné la liberté d’aller à l’encontre de la décision du Préfet. Dans ce contexte de la lutte contre la propagation du Coronavirus, une bonne foi pouvait être prêtée à Luc Atrokpo s’il n’y avait pas cette “coïncidence-planifiée” des deux décisions.

5 commentaires
  1. Anonyme dit

    Haaaaaaaa voilà pourquoi on est venu à Cotonou. Dites lui de faire attention. Celui qui lui commandé, qu’il aille dire à la personne quil ne peut pas faire ce travail. S’il interdit cette marche, la mairie peut prendre feu. Attention à ne pas aller toucher la queue du lion en danger. Cette marche aura belle et bien lieu à Cotonou comme d’ailleurs sur toute l’étendue du territoire national.

  2. Anonyme dit

    Malgré que la pendemie à Coronavirus battait son temps, vous avez organisé des élections. Pourquoi aujourd’hui ou les choses diminuent vous voulez refuser les gens de se manifester. Attention attention

  3. Anonyme dit

    C’est dans les marchés qu’il faut manifester,! les béninois innovent toujours et on nous dira que c’est les droits de l’homme c’est la démocratie

  4. AMOUZOUVI dit

    C’est dans les marchés qu’il faut manifester ! et on nous dira que c’est les droits de l’homme, que c’est la démocratie, les béninois innovent toujours ,

  5. Véritéman dit

    Ce que moi je vais di à luic atrokpo c’est que lui même ne sais pas encore ce lui attend il est fait venir à Cotonou pour un piège parceque les populations de Bohicon le féliciter trop et Patrice Talon à peur que peut être il peu aussi choisi comme le président de ce pays. Imaginer Adjavon lui a remettre ses points mais malgré ça il lui a fait quoi, donc imagine aussi Tboula et maintenant imaginé la fin de Lui Atrokpo. Ou se trouve Atao et Deladi Soglo et autres personnes…….. Voilà que Elètion s’aproche, Luic Atrokpo fait très très attention ceci parle vraiment de politique et Piège. Vous avez fait des élection partout dans ce pays dans le temps qu’on disait que Covid-19 es Chaud dans le monde et sans plus tarder l’année scolaire est commencé et même les Match championnat se passe bien avec des nombreux supporteur. Et maintenant vous êtes encore venu avec vos bêtises, Alors que le pendemi es déjà diminuer. Akan mi, Béninois Ador nonlê

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.