gaetane
Luc Atrokpo- Maire de Bohicon Ph: google

Bénin – Interdiction de manifestations publiques: le rétropédalage spectaculaire de Luc Atrokpo

La décision du Maire Luc Atrokpo interdisant dans sa commune tout rassemblement et toutes manifestations jusqu’à nouvel ordre vient d’être modifiée. Exception a été faite au Mouvement des Femmes Béninoises pour la Paix qui projette d’organiser des manifestations le samedi 31.

Le Maire de Cotonou, Luc Atrokpo, vient d’accorder son violon avec le Préfet intérimaire du département du Littoral pour des “manifestations dans les marchés du Bénin”. Après une première décision interdisant tout rassemblement et toute manifestation festive, revendicative et politique, jusqu’à nouvel ordre dans la ville de Cotonou, Luc Sètondji Atrokpo a apporté une modification à l’arrêté.

A lire aussi : Bénin: le Maire Luc Atrokpo s’oppose royalement au Préfet Jean-Claude Codjia

“Est levée à titre exceptionnel, au profit du Mouvement des Femmes Béninoises pour la Paix qui projette organiser des manifestations le samedi 31 octobre 2020 de 09 heures à 12 heures, la mesure d’interdiction provisoire de tout rassemblement et de toutes manifestations publiques sur toute l’étendue du territoire de la Commune de Cotonou.”, peut-on lire sur la note singée par le Maire Luc Sètondji Atrokpo. Un rétropédalage qui intervient après les réactions suscitées par cette première décision liberticide alors que les organisateurs de ladite manifestation ont déjà reçu l’approbation de l’autorité préfectorale.

En effet, dans une correspondance en date du 28 octobre 2020, Monsieur Jean-Claude Codjia, Préfet du Littoral par intérim, avait déjà autorisé le Mouvement des Femmes Béninoises pour la Paix, pour des manifestations, samedi 31 aout 2020, dans les grands marchés du Bénin. “En vue d’un encadrement desdites manifestations dans mon ressort territorial, par la Police Républicaine, je vous demande d’une part, de bien vouloir me préciser les marchés qui les abriteront et indiquer d’autre part, l’itinéraire à suivre par les organisateurs pour se rendre à la Mairie de Cotonou, aux fins de remettre leur déclaration au Maire.”, a déclaré l’autorité préfectorale.

2 commentaires
  1. Trésium dit

    Quand on révient du pays des morts,on se renseigne chez les vivants avant d’agir.

  2. Daniel DOSSA dit

    Ce coch connait

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.