gaetane
Reprise effective des classes sur fond de Covid-19 @gouvbenin

Bénin: des élèves tombent en transe au CEG1 de Natitingou

Une situation mystérieuse a été enregistrée ce lundi 19 Octobre 2020 au collège d’enseignement général 1 de Natitingou. Des filles de ce collège sont tombées en transe.

Le Collège d’enseignement général 1 de Natitingou a vécu hier, lundi 19 octobre 2020, une scène peu ordinaire. Alors que les élèves de ce collègue s’apprêtaient à démarrer les activités pédagogiques, huit filles, après des cris et lamentations, sont tombées en transe; nous apprend Nouvelle Tribune.

Supris par ce phénomène mystique, le Directeur du collège a fait appel dans la foulée à son supérieur hiérarchique, lequel a aussitôt fait son apparition en compagnie du Directeur départemental de la santé de l’Atacora, de médecins, des sapeurs-pompiers, ainsi que d’un guérisseur traditionnel.

Le phénome a débuté par une fille qui a senti des malaises

On a pensé que c’est le vertige ce matin peu avant 08 heures. On s’occupait de cette fille quand brusquement d’autres phénomènes de ce genre se sont manifestés dans les classes. Au total, nous avons enregistré 08 cas” confie le directeur du collège.

Après avoir évacué les huit cas, le Directeur départemental de la santé a indiqué, rapporte la même source que cette situation existait et que les causes réelles ne sont pas encore connues, quant à ces nouveaux cas.

Les gens pensent toujours que c’est une situation mystique. Mais, nous agents de santé, on n’a pas besoin de penser à ça. Nous devons chercher jusqu’à la dernière minute, toute anomalie psychologique et autres, qui causent le mal” a affirmé l’agent de santé

Mais le guérisseur traditionnel convié pour prendre connaissance des cas, demande préconise une autre thérapie. Il recommande le désenvoutement des salles pour éloigner la présence éventuelle d’une force mystique.

6 commentaires
  1. Medelyne dit

    Nos jeunes filles font n’importe quoi de nos jours…elles sont exposées à la drogue et font comme les stars du showbizz beninois et d’ailleurs qu’elles adulent.
    Il faudrait verifier si elles ne se sont pas droguées…

  2. Le vent du désert dit

    Si c’était de la drogue, les personnes sur les lieux l’auraient soupçonné. Évitez de dire ce qui n’est pas où de faire des manipulations d’informations svp

  3. Emmanuel dit

    Et comment est ce arrivé

  4. Mr Book dit

    Comprenez que cela n’est pas une question de drogue ni de délinquance et non plus a l’hôpital où le guérisseur tradi pour les aider amenez les a l’église évangélique elle confesserons Jésus et elle serons sauvé merci

  5. Zinzalo Chadas Phymax dit

    Cette même situation c’est produite dans notre collège CEG sainte Rita de Cotonou situé en face de l’Office du Baccalauréat et derrière la mairie de Cotonou… Il y a longtemps je dois être en classe de 6eme ou cinquième… Après la recréation de 10h étant au cours nous avons remarqué les allez retour des membres administratives tenant ainsi en main des élèves filles en transe.. Cette situation a durer deux ou trois jours…. Mais après ça il n’y eu plus rien jusqu’à ce que j’ai eu mon baccalauréat en 2014… Un message aux agent de santé : N’oublier surtout pas que nous sommes en Afrique et que nous avons nos réalité c’est bien de faire son travaille et tenu compte de là aussi nous venons serais un atout

  6. Serge dit

    Amenez-les dans une église évangélique et c’est réglé

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.