gaetane
José Didier Tonato- ministre du cadre de vie Ph: Bénin Révélé

Bénin – Coût des infrastructures routières: le gouvernement accusé de surfacturation, Tonato s’explique

Dans un entretien accordé au magazine panafricain “Jeune Afrique”, le ministre du cadre de vie et du développement durable a apporté des éclaircissements sur les raisons de l’augmentation des coûts de réalisation des infrastructures routières.

Au Bénin, depuis l’avènement du régime de la rupture, plusieurs voix se sont levées pour dénoncer le montant des travaux de réalisation d’infrastructures routières.

A Lire aussi: Bénin; Palais des gouverneurs: Louis Vlavonou présente son rapport d’activités ce mardi

Selon ceux qui entretiennent la polémique, le coût au kilomètre linéaire réalisé au Bénin serait largement supérieur à ce qui est pratiqué dans la sous-région.

Interrogé sur la question par les confères de Jeune Afrique, le ministre du cadre de vie et du développement durable s’est défendu. Dans sa réponse, José Didier Tonato a fait savoir qu’il faut comparer ce qui est comparable.

Pour le ministre du cadre de vie, la qualité des infrastructures nouvelles n’a rien à voir avec ce qui se faisait auparavant.

Nous avons imposé des standards permettant de quadrupler la durée de vie de ces nouvelles voies qui est de vingt-cinq ans, au lieu de cinq ans à dix ans par le passé

Josée Didier Tonato

Nous, nous faisons de l’aménagement ” façade à façade”, indique-t-il. Ce qui signifie que nous réalisons la voirie, mais aussi l’assainissement, les trottoirs, l’installation de l’éclairage public solaire, du mobilier urbain et des équipements de sécurité, de plantations d’arbres, a-t-il fait savoir.

1 commentaire
  1. Fido dit

    Franchement il n’ya pas photo entre les route sous TALON est ce qu’on connaissait. C’est un mélange de haute qualité et d’esthétique. Franchement faut parler pour parler.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.