Boni Yayi Offre une Sainte Bible à Patrice Talon @ ATLANTIC FM

Bénin – arriérés des travailleurs: Boni Yayi Confond Talon, Toboula s’en mêle

L’ancien président Boni Yayi ne se reconnait pas sur une quelconque dette ou arriérés validés en Conseil des ministres à l’endroit des travailleurs pour lesquels le président Patrice Talon a annoncé avoir débloqué des milliards . Une contradiction à laquelle a répondu, l’ancien préfet de la ville de Cotonou Modeste Toboula.

Pour avoir été syndicaliste sous la Gouvernance Yayi, Modeste Toboula a jugé utile de se mêler de l’affaire des arriérés et dettes des travailleurs qui fait polémiques depuis quelques heures. “En prenant seulement les dettes issues de la revalorisation du point indiciaire de 25 pour cent au profit des travailleurs du ministère des finances à la suite de l’affaire Dangnivo ce qui nous avait conduit à la création de la Coallition des Organisations Syndicales de de l’Administration Publique (COSYNAP) dont j’étais membre fondateur et secrétaire administratif, je peux affirmer que son régime avait bel et bien laissé des dettes”, a expliqué Toboula.

D’après lui, il y avait une grande injustice dans l’octroie des primes de motivation allant d’un ministère à un autre. “Nous avons en son temps réclamé l’harmonisation des primes au sein de l’administration publique”, a-t-il confirmé.

A en croire l’ancien préfet du Littoral, les incidences financières découlant de cette revalorisation ont été planifiées pour être apurées en fin de mandat en 2016 mais malheureusement elles n’ont pas été apurées. Car, dit-il, le reversement opéré en son temps a gonflé l’effectif de la fonction publique.

A l’époque, bien que faisant parti des cadres reversés, il a eu à fustiger la tournure politique extrême de ce dossier pour lequel il se serait battu en vain pour freiner l’élan du Gouvernement au risque même de créer des inimitiés avec leurs camarades travailleurs.

Boni Yayi confond Patrie Talon

Depuis 2016, sur un total de 94 milliards de FCFA de dettes héritées envers les travailleurs, le Gouvernement a déjà payé, à ce jour, 52 milliards FCFA selon Patrie Talon. Mieux, pour 49 milliards FCFA de dettes envers les retraités 26,7 milliards FCFA ont été payés. “A cela s’ajoutent 6,9 milliards FCFA de prime exceptionnelle de motivation aux agents de la santé et 1 milliard FCFA de prime de risque. En somme, sur un total global de 173 milliards FCFA dus aux travailleurs et retraités avant 2016, 87 milliards FCFA ont été effectivement payés, soit plus de 50% de niveau de paiement”, a confié Talon sur sa page Facebook samedi dernier.

Même si Boni Yayi ne se reonnait pas avoir cumulé une telle dette, il pense que si ceci se confirmait, les engagements pris de manière consensuelle avec les travailleurs sont soumis aux principes de la continuité de l’État. “Ce qui a conduit, et le Président Talon le sait, mon régime à apurer les arriérés salariaux de 180 milliards laissés par les régimes précédents à celui de 2006 au nom de la continuité de l’État”, a expliqué Boni Yayi.

L’ancien hef d’Etat indique avoir amélioré sensiblement leurs conditions de travail et garantir leur sécurité pour un futur radieux. “Les travailleurs le savent et les enseignants en particulier de la Maternelle jusqu’au Supérieur”, a-t-il clarifié.

2 commentaires
  1. denis dit

    c’est toboula que nous allons croire ? tout est clair maintenant sur l’affaire dangnivo…on devine qui est le réel commanditaire. regardez moi celui là qui ose encore parler alors qu’il y’a peu il était condamné pour escroquerie

  2. Claude dit

    Ce yayi se serait tue, que personne nne saurait certains details.
    Il n’a jamais compris que la parole aime etre dite au bon moment et que si on a rien de mieux a dire, on se tait

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.