Muhammadu Buhari, Président du Nié[email protected] of America

“Aucun gouvernement précédent n’a fait ce que je fais avec des ressources aussi limitées”, Muhammadu Buhari

Pour la célébration des 60 ans de souveraineté du Nigéria, le président Muhammadu Buhari a fait l’éloge de son leadership sur le pays, déclarant que son administration a accompli beaucoup avec peu de ressources.

Après près de 80 ans de colonialisme sous la Grande-Bretagne, le Nigeria se détache de la couronne britannique, 1er octobre 1960, et devient une République fédérale en 1963. Lors de la célébration de ces 60 ans d’indépendance, Jeudi 1er Octobre 2020, le président Muhammadu Buhari a fustigé les anciens dirigeants civils, affirmant qu’ils n’avaient pas fait ce que son administration fait avec des ressources autant limitées.

A lire aussi : Nigéria: l’Etat lève l’interdiction de vols imposée à l’Emirates Airlines

Le général à la retraite a catégoriquement interpellé les responsables du pays entre 1999 et 2015, date à laquelle il a pris le pouvoir, ajoutant qu’ils avaient présidé à la quasi destruction du pays. L’ancien président Olusegun Obasanjo, feu Umar Yaradua et l’ancien président Goodluck Jonathan étaient en charge du pays pendant la période mentionnée par Buhari.

Le président a déclaré : “Aucun gouvernement dans le passé n’a fait ce que nous faisons avec des ressources aussi limitées. Nous avons réussi à maintenir les choses en place malgré les dépenses disproportionnées en matière de sécurité.”

“Ceux qui, dans les gouvernements précédents de 1999 à 2015, ont présidé à la quasi destruction du pays ont maintenant l’impudence de tenter de critiquer nos efforts. Dans ces circonstances, un gouvernement responsable doit faire face aux réalités et prendre des décisions difficiles.” a déclaré Muhammadu Buhari lors d’une émission nationale pour marquer la 60ème indépendance du pays.

Encore un pavé jeté dans la marre de l’ancien président Olusegun Obasanjo qui a toujours entretenu un rapport très froid avec son successeur. Ce n’est pas la première fois que Muhammadu Buhari critique publiquement Olusegun Obasanjo. Olusegun Obasanjo qui n’hésite pas à répondre aux clashs de son successeur ne tardera pas à rétorquer à les jours à venir.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.