gaetane
@Le Monde

Attaque en France: “Nous devons comprendre qu’il y aura d’autres attaques”, Gérald Darmanin

Le ministre français de l’intérieur, Gérald Darmanin, a indiqué que le pays n’avait aucune raison de considérer l’auteur de l’attaque de Nice comme un risque pour la sécurité. Il a appelé les français à être en alerte en prévision d’éventuelles attaques plus violentes.

“Il ne figurait sur aucune de nos listes de surveillance de sécurité, françaises ou européennes”, a déclaré vendredi M. Darmanin. “Nous devons comprendre qu’il y a eu et qu’il y aura d’autres événements tels que ces terribles attaques”, a-t-il ajouté. Le ministre a souligné que les risques avaient été aggravés par “des appels extrêmement forts à la haine de la part de certains dirigeants étrangers” visant le président Macron lui-même. Cette allusion faite aux critiques acerbes du président turc contre Emmanuel Macron après que ce dernier a soutenu la publication de caricatures de Mahomet.

A lire aussi: France – Attaque de Nice: «La France doit faire preuve d’une détermination sans faille», Nicolas Sarkozy

Notons que trois personnes ont été tuées par un jeune tunisien jeudi dans l’attaque au couteau à Nice. Deux journaux français, Le Figaro et Libération, ont rapporté vendredi que Darmanin avait déjà dit dimanche dernier aux autorités régionales d’être en alerte accrue pour des attentats terroristes «individuels». L’avertissement est intervenu après qu’un service médiatique appelé Thabat, qui, selon la note du ministère de l’Intérieur, était “lié à Al-Qaïda”, a appelé à des représailles contre la France.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.