Alpha Condé @ Libre Opinion Guinée

Alpha Condé: «Je suis un démocrate, et pas un dictateur»

Candidat pour un troisième mandat, le président Alpha Condé s’est proclamé “démocrate” dans un entretien accordé à RFI et France 24.

Elu en 2010 et réélu en 2015, le président Alpha Condé (82 ans), profite d’un changement de constitution très controversé par l’opposition de son pays, pour se présenter à la présidentielle du 18 octobre 2020 et briguer un troisième mandat. Cité comme l’un des dictateurs africains, Alpha Condé a affirmé qu’il n’est, au contraire, qu’un démocrate.

A lire Aussi: Alpha Condé: “On a le pouvoir dans le sang”

« Je suis un démocrate. Je me suis battu pendant 45 ans. Mes adversaires sont des fonctionnaires qui sont devenus Premiers ministres après avoir mis le pays à terre. […] C’est extraordinaire que moi, qui me suis battu durant 45 ans, je sois considéré comme un dictateur antidémocrate ! », a-t-il déclaré dans un entretien accordé à RFI et France24.

Allant plus loin, Alpha Condé affirme que son passé plaide pour lui, ajoutant qu’il n’a pas l’intention d’être président à vie: « J’ai fait de la prison sous Sékou Touré. J’ai gagné les élections de 1993. Si j’avais voulu être président à vie, j’aurais pris le pouvoir [avec le soutien des militaires] dès 1993 », a-t-il fait savoir.

A lire Aussi : Présidentielle en Guinée: la mission conjointe CEDEAO-ONU-UA multiplie les concertations à Conakry

Alpha Condé accuse Amnesty International

 Par ailleurs, il accuse l’ONG Amnesty International, qui dans un récent rapport, accuse les forces de sécurité d’avoir tué au moins 50 manifestants depuis l’an dernier, d’avoir conduit une enquête à charge.

“Ce sont des enquêtes à charge, des rapports unilatéraux”. Les massacres de Zérékoré du 4 août 2012 par des Forces de Défense et de Sécurité? Ce sont des gens qui sont venus du Liberia et qui portaient des gris-gris”, affirme-t-il.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.