Meghan Markle @ Elle

Triste nouvelle pour les Sussex: Meghan Markle perd la bataille judiciaire contre Finding Freedom

Meghan Markle a perdu la bataille judiciaire pour bloquer les affirmations, selon lesquelles elle “a coopéré avec les auteurs de Finding Freedom”

Meghan Markle a perdu, ce mardi 29 septembre 2020, la bataille judiciaire pour contrer les allégations selon lesquelles elle aurait coopéré avec les auteurs de Finding Freedom.

En effet, la duchesse de Sussex, 39 ans, est accusée d’avoir fourni des informations personnelles aux auteurs du livre pour «présenter sa propre version des événements d’une manière qui lui est favorable». Ce que Meghan Markle rejette en bloc.

Depuis quelques semaines, l’actrice est impliquée dans une bataille pour la protection de sa vie privée avec les éditeurs du Mail dimanche. Elle poursuit le journal pour avoir imprimé des extraits d’une lettre qu’elle a envoyée à son père, Thomas, 76 ans, affirmant que cela violait sa vie privée.

Cependant, Associated Newspapers a affirmé la semaine dernière que l’épouse du prince Harry avait elle-même divulgué les détails de la lettre aux médias par l’intermédiaire de ses amis. L’éditeur a fait valoir que Meghan était “heureuse” lorsque cinq amis ont pris la parole pour la défendre dans une interview avec People Magazine, qui a mentionné la lettre.

Mieux, la semaine dernière, l’éditeur a demandé l’autorisation de modifier sa défense pour faire valoir que Meghan “a coopéré avec les auteurs du livre Finding Freedom pour publier leur version de certains événements”.

“[Meghan] dit qu’elle n’a rien à voir avec les informations du domaine public, que ce soit directement ou indirectement. Elle dit que” cela n’a rien à voir avec elle”, ce qui est une affaire simple”, a confié la juge Francesca Kaye.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.