Emmanuel Macron, président français @Le Dauphiné Libéré

Tensions en méditerranée: “La Turquie n’est plus un partenaire dans cette région”, Macron

Le président français, Emmanuel Macron, a appelé ses homologues de l’Union européenne, jeudi, à s’opposer aux « provocations «inacceptables» de la Turquie en méditerranée.

“La Turquie n’est plus un partenaire dans cette région”, a déclaré Macron aux journalistes avant le sommet d’urgence des dirigeants des pays de l’Union européenne qui bordent la mer Méditerranée. «Nous, Européens, devons être clairs et fermes» avec le gouvernement du président turc, Recep Tayyip Erdogan, sur son «comportement inadmissible», a-t-il déclaré. Le sommet a été organisé au milieu des craintes d’un conflit ouvert avec la Turquie, découlant de la montée des tensions sur le forage pétrolier et gazier offshore.

Les dirigeants turcs ont critiqué la France et l’UE pour s’être rangés du côté de la Grèce et de Chypre dans le différend. Macron n’a pas précisé les actions spécifiques qu’il souhaite que les pays européens prennent, mais a déclaré qu’ils devraient établir des «lignes rouges» avec la Turquie et essayer de relancer le dialogue. «Nous, les Méditerranéens, devons vivre en paix», a déclaré le dirigeant français.

1 commentaire
  1. Ewiak Ryszard dit

    Où allons-nous maintenant ? La Bible dit : « Et [le roi du Nord] retournera dans son pays avec de grandes richesses [1945], et son coeur sera contre la sainte alliance [l’hostilité envers les chrétiens], et il agira [cela signifie l’activité dans l’arène internationale], et retournera dans son pays [1991-1993. La désintégration de l’Union soviétique et du Pacte de Varsovie. Les troupes russes retournent à leur terre]. Au temps fixé retournera [le retour de la Russie dans ce contexte signifie la crise qui éclipsera la Grande Dépression des années 30; la désintégration, non seulement de l’Eurozone, mais aussi de l’Union européenne et l’OTAN. Puis de nombreux pays de l’ancien bloc de l’Est sera de retour à la sphère d’influence russe] » (Daniel 11:28, 29a).

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.