Guillaume Soro © France24

Présidentielle en Côte d’Ivoire: Soro réagit à l’appel de Bédié à la désobéissance civile

Candidat recalé par le conseil constitutionnel, Guillaume Soro soutient l’appel à la désobéissance civile lancé par Henri Konan Bédié, candidat en lice pour la présidentielle du 31 octobre 2020.

Dimanche, l’ancien président ivoirien et candidat en lice pour la présidentielle du 31 octobre 2020, Henri Konan Bédié, a lancé un appel à la désobéissance civile au nom de l’opposition face à la “forfaiture” de la candidature controversée du président sortant, Alassane Ouattara pour un troisième mandat. Cet appel du chef de file du parti PDCI-RDA a eu un écho favorable chez le leader du mouvement GPS, Guillaume Soro.

A lire Aussi: Présidentielle en Côte d’Ivoire: Alassane Ouattara répond à l’Union Européenne

Ejecté de la course à la présidentielle, Guillaume Soro a clamé son soutien au mot d’ordre de Bédéi qu’il juge “approprié”. Car, soutient-il, comme le disait le pacifiste Mahatma Gandhi, « la désobéissance civile devient un devoir sacré quand l’Etat devient hors-la-loi ou corrompu ». Il se réjouit également “de la convergence des points de vue pour une unité d’actions afin de stopper la folle aventure de M. Ouattara. ».

Guillaume Soro a pour finir, réitéré son soutien à Henri Konan Bédié pour faire bloc à la candidature du président sortant, Alassane Ouattara. Une rencontre entre le camp Soro et Affi N’Guessant est prévue ce lundi pour la même cause.

A lire Aussi : Côte d’Ivoire: Henri Konan Bédié appelle à la “désobéissance civile” face à la “forfaiture”

Quatre candidats sont en lice pour la présidentielle fixée au dimanche 31 octobre 2020 en Côte d’Ivoire. Il s’agit du président sortant, Alassane Ouattara, de l’ancien président, Henri Konan Bédié, de l’ancien premier ministre, Affi N’Guessan, et Kouadio Konan Bertin.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.