Alassane Ouattara, président de la République de Côte d'[email protected] Africa

Présidentielle en Côte d’Ivoire: “La candidature de Ouattara est non-négociable”

La candidature du président Alassane Ouattara, validée par le conseil constitutionnel, n’est pas négociable, a déclaré ce mardi, le porte-parole du RHDP, Kobenan Kouassi Adjoumani.

Le Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) a déclaré ce mardi, qu’il tiendra pour responsables tous ceux qui s’adonnent à des appels à la “haine, à la violence et à l’instauration d’un climat de chaos” en cas de trouble de la Côte d’Ivoire. Pour le parti au pouvoir, la candidature du président Alassane Ouattara, validée par le conseil constitutionnel, n’est pas “négociable“. Par conséquent, elle ne saurait faire l’objet d’un quelconque “chantage ou de marchandage politique“.

A lire Aussi : Côte d’Ivoire: “Alassane Ouattara est sourd”, Affi N’Guessan sort de ses gonds

Ainsi, le RHDP réitère à l’opposition que son candidat, Alassane Ouattara, sera bel et bien présent sur le starting bloc de l’élection présidentielle du 31 octobre 2020, “qu’il va remporter de façon transparente”. Invitant le gouvernement à prendre toutes les mesures requises en vue de garantir un climat de paix, nécessaire à la tenue du scrutin, le RHDP a fait remarquer que les appels à la désobéissance civile constituent l’impuissance de l’opposition qui refuse la voie des urnes.

“Une opposition désemparée”

Pour le parti d’Alassane Ouattara, l’opposition ivoirienne est désemparée et refuse obstinément la voie des urnes. Le RHDP “ne comprend pas comment l’opposition qui invite au dialogue appelle à la fois, au boycott”. Le RHDP invite, en outre, le gouvernement à la vigilance face aux velléités de déstabilisation de l’opposition, afin de maintenir et de garantir un climat de paix et de sérénité.

A lire Aussi : Côte d’Ivoire: Alassane Ouattara réagit à l’appel à la désobéissance civile de l’opposition

“Ouattara joue au sourd”

En conférence de presse ce mardi 22 septembre 2020, l’ancien premier ministre de Côte d’Ivoire et candidat en lice pour la présidentielle, Affi N’Guessan, a dénoncé l’indifférence du président Alassane Ouattara, face à la situation actuelle du pays, en dépit des appels internationaux.

Pour le candidat du FPI, Alassane Ouattara s’entête a briguer un troisième mandat anticonstitutionnel, peu importent les conséquences. Il va sans dire que Ouattara a pris en otage le conseil constitutionnel qui n’a d’ailleurs validé que 04 candidatures parmi les 44 qu’elle a reçues.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.