Le président Patrice Talon sur les chantiers d'asphaltage dans la ville de Cotonou. Photo: Présidence du Bénin

Présidentielle 2021 au Bénin: Patrice Talon a déjà avisé sur sa candidature

Le Président Patrice Talon n’a plus de doute sur sa participation ou non à la présidentielle de 2021. Il dit avoir déjà pris sa décision.

Au lendemain du premier échec de la révision constitutionnelle, le Président Patrice Talon avait dit qu’il avisera au moment opportun, s’il devrait briguer ou non un second mandat. A quelques mois de l’échéance électorale, il déclare avoir déjà pris sa décision. “A l’heure où je vous parle, ma décision est prise. Je sais si je serai ou non candidat”, a-t-il confié” à Jeune Afrique, dans une interview le 09 septembre.

A lire aussi : Bénin – Présidentielle 2021: cette exhortation du Mojec Diaspora à Patrice Talon

Toutefois, cette décision n’est pas encore connue du grand public. Dans son entourage, le suspens est maintenu. Aucun des deux blocs de la mouvance n’a encore désigné de candidats jusque là. Ils se dit dans les coulisses qu’ils attendent tous la décision du Chef de l’Etat.

De la promesse du mandat unique au conditionnement de sa candidature

La question de la candidature du président Patrice Talon en 2021 a connu une évolution spectaculaire, ces trois dernières années. En effet, Patrice Talon avait martelé à sa prise de fonction qu’il fera un mandat unique à la tête du Bénin. « Je ferai de mon mandat unique, une exigence morale en exerçant le pouvoir d’Etat avec dignité et simplicité », avait-il déclaré.

Quelques temps après, il l’a encore martelé face à la presse. « Je voudrais que tout le monde soit sûr et certain d’une chose. Si par extraordinaire, le mandat unique, cette réforme ne passait pas, à titre personnel, je ferai le mandat unique pour montrer à mes concitoyens que j’y crois fermement et que, en 5 ans, on peut faire le job et laisser la tâche à d’autres personnes », avait-il répondu au journaliste André Dossa.

A lire aussi : Mandat unique: un modèle défendu par Patrice Talon, fait l’actualité en France

Mais les choses ont rapidement changé au lendemain de l’échec de sa première tentative de révision constitutionnelle. Patrice Talon n’est plus sûr de faire un mandat unique. En tous cas, il pense désormais que 2021 est loin et qu’en son temps il « avisera ». Ce doute qu’il a émis sur sa candidature à l’élection présentielle de 2021 a été renforcé lors de l’entretien qu’il a accordé à RFI et France 24. Ici, le chef de l’Etat a été un peu plus concret. Selon lui, sa candidature éventuelle pour la présidentielle de 2021 dépend de trois facteurs.

« Ça dépend de ma disponibilité personnelle, de mon état d’esprit; ça dépend de l’environnement politique dans lequel nous sommes. Le troisième facteur duquel dépend une éventuelle candidature de Patrice Talon, c’est la mise en oeuvre de mon action actuelle », a-t-il déclaré le 7 novembre 2019.

Il est donc désormais clair pour tous les Béninois que le président Patrice Talon ne se soumettra certainement plus à sa promesse de mandat unique. Le jeu est désormais ouvert et le chantre du « Nouveau Départ » pourrait se représenter à sa propre succession. Il n’a d’ailleurs pas de soucis à se faire par rapport au parrainage exigé par le code pectoral. Il peut compter sur les deux blocs de la mouvance, le Bloc Républicain (BR) et l’Union Progressiste (UP), qui détiennent le plus grand nombre d’élus dans le pays.

4 commentaires
  1. MAMA Bruno Ephrem dit

    Pas de soucis la question n’est pas étrange ,il faudrait pas qu’on parabole les choses le monde est au courant … Bon vent à sa candidature mais faites des choses dans l’esprit de pureté

  2. Albéric dit

    Hum

  3. Yaou1971 dit

    Qu’il s’en aille ou qu’il brigue un second mandat, toujours est-il qu’il aura de problèmes à la fin de son règne. Il sera poursuivi par ses successeurs. Cela est très sûr et certain.

  4. Yaou1971 dit

    Tout le mal qu’il a fait à ce peuple ne restera pas impuni.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.